Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

stratégie

Au plus un problème est lourd au plus il aurait besoin, pour être résolu, d'être pris à la légère. P. S.: Le billet du 22 février 2009 parlait d’unicité.

En savoir plus

polarité

Certains d’entre vous s’en souviennent peut-être: en novembre 2009, j’ouvrais sur ce blog en parallèle aux fulgurances habituelles ("de choses et d'autres") une nouvelle catégorie de celles-ci intitulée "harmonologie". C’est que, alors que je pensais...

En savoir plus

différence

Il apparaît qu'au plus nous avons de biens matériels mais aussi d'idées, d'opinions, d'impressions, de sentiments, de goûts, de rêves, de désirs*, au moins nous sommes (ce que nous sommes Réellement). Nous existons. Les cadavres aussi existent. *: Tout...

En savoir plus

rapprochements

« Je ne vous le fais pas dire. » Si la psychanalyse se trouve bien à l’intersection des deux significations* de « Je ne vous le fais pas dire » (on ne parle pas ici du stop psychanalytique), alors il est permis de rapprocher pour le plaisir de la réflexion...

En savoir plus

prémonition

"So l'm happy tonight. l'm not worried about anything. l' m not fearing any man... Mine eyes have seen the glory of the coming of the Lord. *" C'est ce que disait Martin Luther King le 3 avril 1965. Le lendemain on l’assassinait. Les vies harmonieuses...

En savoir plus

divagation

En se promenant dans l'apparemment inconsciente cité de non-être qui s'agite en jeux futiles en gaspillage du précieux parce qu'inexistant temps en donnant de la petite monnaie au mendiant jouant de la céleste musique juste assez pour attendre consciemment...

En savoir plus

bonheur

Rattraper les fulgurances dans le cerveau guéri de la maladie de trop penser, les retenir avec difficulté alors qu'il y a loin jusqu'au stylo et au papier et qu'est forte l'envie de plutôt laisser aller, de ne rien faire. Les rendre victorieuses (même...

En savoir plus

patience

Ces mots creux dont il est question dans le Dhammapada, le philosophe d’aujourd’hui n’a bien souvent plus qu’eux à la bouche. La philosophie relevant de moins en moins de la sagesse (qui est vécue ou n'est pas), ceux qui se réclament de la première, de...

En savoir plus

philosophie

« Comme une fleur qui paraît belle et colorée mais qui est sans parfum, tels sont les mots de celui qui parle bien mais n'agit pas en accord avec son discours." Dhammapada, IV. 8. Que dire de plus qui ne soit de trop? P.S.: Dans le billet du 5 février...

En savoir plus

logique

« Peut-être » devrait être le mot le plus employé du langage. (Donc (peut-être) : « Peut-être devrait peut-être être… ») P.S.: Le billet du 4 février 2009 évoquait une certaine similitude.

En savoir plus

obstacle

Notre interlocuteur, c’est ce que nous ne disons pas mais que nous laissons entendre, ou mieux encore ce que nous voudrions qu’il entende qu’il comprend le mieux. Et c’est à chaque fois un étonnement que de s’en rendre compte. On pourrait même dire que...

En savoir plus

perspective

(Considérés) du Sommet, tous les chemins sont bons pour L'atteindre*. De partout ailleurs, seulement "mon" chemin est bon**. * : Avec cette réserve que du Sommet il n'est plus évident qu'il y ait Sommet et avant Sommet. **: Et plus on en est loin, plus...

En savoir plus

trouvaille

Italie,1907, Paul Morand qui n’a pas vingt ans, écrit (dans Venises, Gallimard, 1971): « A Naples je devais retrouver la même ivresse physique et morale qu’à Caux; ce fut au cours d’un déjeuner solitaire sous la treille, au dessus de Saint-Elme; la rumeur...

En savoir plus

perpétuation

Pourquoi le monde ne connaît-il pas l'amour? Vous ne pouvez donner ce que vous n'avez pas reçu. Ce que votre mère et votre père ne vous ont pas donné (être aimé pour ce que vous êtes et non pas pour les espérances inconscientes et insensées que vous avez...

En savoir plus

refuges

Pour Heidegger, les langues grecque et allemande étaient celles de l’esprit et donc, selon lui, les meilleurs « abris pour habiter dans la vérité de l’Être ». Alors qu’aujourd'hui, en occident, on commence enfin à comprendre les limitations de la pensée,...

En savoir plus

gratuité

Des motivations du méditant, au fond on ne peut rien dire. Par exemple, dire que l’on médite parce que c’est le seul acte gratuit, c’est très beau mais déjà trop. En effet, "méditer parce que", est-ce cela un acte gratuit ? Méditer pour rien serait plus...

En savoir plus

responsabilités

C’est le temps qui fuit qui fait de l’ombre à notre bonheur. Et c’est la méditation qui nous permet de rattraper notre ombre. P.S.: Le billet du 19 janvierv2011 évoquait un dilemme qui va bien avec la fulgurance d’aujourd’hui.

En savoir plus

dépossession

- Vous voulez un rasoir pour vous raser sous la douche? , me demanda le vendeur. - Me raser sous la douche? Quelle étrange idée! Faire les choses les unes après les autres et les faire bien, n’est-ce pas cela, depuis toujours, (bien) vivre*? , lui répondis-je...

En savoir plus

interrogation

Dans l’univers, le silence absolu règne le plus souvent. Ce n’est que dans les rarissimes endroits où il y a de la matière, et donc entrechoquement de particules, qu’il y a son cri, que nous appelons le son, le bruit. D’où vient-il alors que dans nos...

En savoir plus

dilemme

Qu’est-il préférable? De jouir sans réserve de tout instant heureux ou, lucide, d’y ajouter le constant rappel qu’il est éphémère, ce qui tempère sa jouissance? En bref, d’opter pour l’intensité ou pour la lucidité*? Cette lucidité compense-t-elle la...

En savoir plus