Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

antidote

antidote

Les gens bêtes sont ceux dont il faut avoir le plus peur. Bêtes, et donc méchants. Ils voient le monde à travers les œillères, ces meurtrières de leur château-prison. Des meurtrières pour des meurtriers. Voyez ce qui se passe dans le monde aujourd’hui...

En savoir plus

inversion

inversion

Il y a des fois (celles des saoulés de délires religieux), mais une seule soif (lettres inversées de fois) inextinguible : celle de savoir, qui présuppose une attitude de réflexion, de modestie et de courage aussi, il faut bien l’admettre, devant l’intuition...

En savoir plus

imperfection

imperfection

ERCU Effet résiduel de la création de l’univers. Quand vous êtes heureux il y aura toujours quelque chose mais surtout quelqu’ état mental qui viendra attiédir ce bonheur. C’est que quelques milliards d’années après la création de l’univers, dieu ce mord...

En savoir plus

vision

L’évolution humaine vue depuis l’inexistant futur : … Imprimante (dissémination) Machine à écrire (accélération) Informatisation (tout cela à la puissance 1000) Et puis tout ce qui serait venu si l’homme avait survécu à l’augmentation impressionnante...

En savoir plus

instanthérapie

Rêvé ce matin que j’avais inventé une méthode dont j’avais déposé la marque (on ne sait jamais) et qui me rendit riche: l’instanthérapie*. Suffisait d’y penser ! Il s’agissait de théoriser, de labelliser et de développer méthodologiquement (avec workshops...

En savoir plus

impénétrabilité

impénétrabilité

Le temps psychologique et le temps chronologique sont deux choses tellement différentes qu’elles ne devraient pas s’appeler temps l’une et l’autre. Le temps chronologique que tente de cerner l’esprit scientifique n’a rien à voir avec le temps qu’expérimente...

En savoir plus

nécessité

Notre meilleur ennemi, c’est nous-même, et celui des peuples, les peuples eux-mêmes, notamment quand ceux-ci écoutent des imposteurs leur parler de dieux qui vont les faire passer à côté de l’éveil, quand ils votent contre leur propre intérêt (récemment...

En savoir plus

philosophie

« Le jour où je lus la liste d'à peu près tous les mots dont dispose le sanscrit pour désigner l'absolu, je compris que je m'étais trompé de voie, de pays, et d'idiome », a dit Cioran*. Savait-il que l’on trouve aussi dans cette langue** nombre de mots...

En savoir plus

évidence

L’immaturité de notre temps se remarque encore plus les jours de fête nationale. Patriotisme, cléricalisme, royalisme même pour certains pays : quoi de plus réactionnaire et fâcheux dans ce monde chancelant où, pour qu’il survive, la bienveillance devrait...

En savoir plus

communion

communion

Sans être de la méditation ( quoique… ), embrasser un arbre est une attitude que tout méditant comprend : étreindre un tronc, se frotter à son écorce, sentir la sève se mêler au sang pour former un seul fluide partant de la terre pour dépasser le ciel...

En savoir plus

confusion

Si être heureux autant qu’avoir du plaisir sont deux choses bien agréables, être heureux est un plaisir mais avoir du plaisir ne procure pas de bonheur, seulement du … plaisir. Et c’est ce que nous n’avons jamais compris. Tous ou presque en effet, nous...

En savoir plus

accomplissement

Le yoga est un succès pour qui comprend* que sa pratique ne concerne pas (seulement) son corps, ni (même) son esprit, mais l’univers tout entier et même plus - si celui-ci n’est pas unique, ce que prétendait le regretté Stephen Hawking - à savoir le «...

En savoir plus

compréhension

Pour comprendre vraiment - les anglais disent "réaliser" et nous devons leur envier d’avoir ce verbe qui nous manque cruellement en français - quelque chose, il faut la découvrir par soi-même. Socrate le savait bien, lui qui faisait découvrir les choses...

En savoir plus

volonté

Un ange est passé le 22 juin dernier. A Silvaplana, dans ce coin de Suisse qu’avait tant aimé Nietzsche, je regardais le match Suisse-Serbie - après une journée de marche sur la presqu’île de Chasté où le grand homme aimait tant méditer, et le soir, vers...

En savoir plus

péril

La concentration forcée et la concentration naturelle* (dharana) sont en danger. Mais tout d’abord, pourquoi les distinguer ? Parce que si la première (qui n’est peut-être possible que si l’on s’y est initié par l’exercice de la seconde) est avant tout...

En savoir plus

"exobraination"

Il est toujours hasardeux de parler du futur surtout aujourd’hui où l’on ne voit plus de lendemains qui chantent mais je m’y risque quand même : nous sommes peut-être les derniers humains à pouvoir nous concentrer ( dharana ) car nous l’apprenons encore...

En savoir plus