Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

indicibilité

Silence physique, silence mental. Même s’ils sont tous deux assourdissants, le premier est dense et le second, tout le contraire : éthéré, impalpable, inconsistant, immatériel, d’une légèreté extrême. On cherche le bon mot pour le décrire et c’est bien...

En savoir plus

non-dit

Voudriez-vous créer une religion*, à votre place j’en édicterais les principes en trois points : 1) Cette religion ne pourrait en aucun cas être à la base de violence physique, verbale ou pensée. Quiconque se réclamant d’elle pour agresser, influencer...

En savoir plus

gratitude

Le français est une langue pauvre, à laquelle il manque bien des mots. Par exemple l’adjectif correspond au substantif « gratitude » n’existe pas : il faut employer celui qui vient de « reconnaissance », synonyme certes mais pas exactement. Soit. Cette...

En savoir plus

succulence

Sartre disait que l’on doit chacun inventer son chemin. Mais plutôt que de le planifier, ne faudrait-il pas plutôt l’inventer à chaque instant ? Bhagwan Shree Rajneesh qualifiait lui, le chemin comme ce qu’on crée en marchant. Une idée pas si simpliste...

En savoir plus

coïncidence

coïncidence

Le yoga occidental (hatha yoga) est au yoga indien (karma, jnana, bhakti ou raja*) ce que la pils est à la trappiste. Je pensais à cela le matin au réveil, et voilà qu’en lisant la presse je tombe sur cet article : Il existe tellement de variations du...

En savoir plus

inamovibilité

Ne jamais faire confiance à un bigot. Ses valeurs sont celles d’un autre, dieu et maître: qu’il cesse d’y croire (ou que ces valeurs soient perverties par un imposteur séduisant), et le voilà sans moralité. Mieux vaut sans doute faire confiance à celui...

En savoir plus

conscience

Voyager pour ne pas perdre la dimension terrestre de la vie. Et pour pouvoir, au retour, sur un banc de son jardin, s’attarder, s’extasier devant une nuit étoilée et ressentir ce quelque chose de diffus qui vous ébahit et vous rend indiciblement heureux...

En savoir plus

inéluctabilité

inéluctabilité

Aujourd’hui le pire est à nos portes. « Ce n’est plus comme jadis la nature, mais justement notre pouvoir sur elle, qui désormais nous angoisse - et pour la nature et pour nous-mêmes », écrivait* très justement Hans Jonas, il y a presque vingt ans déjà....

En savoir plus

inspiration

Nous naissons à la lumière sur une inspiration et quittons le monde sur une expiration. Partant de cette constatation, Ādi Śaṅkara définissait dans une métaphore toute indienne le véritable pranayama* comme suit : « La négation du monde phénoménal est...

En savoir plus

réflexion

réflexion

La fin de l’humanité est en vue. Pour beaucoup c’est déjà la course pour la survie et bientôt nous serons tous comme devant les portes d’un stade après une alerte à la bombe : nous voudrons être les premiers dehors. Mais il n’y aura plus de dehors. Je...

En savoir plus

basculement

Vous venez de vous réveiller et vous êtes encore à vouloir rester au lit. Puis vous voilà décidé à vous lever, il est temps de faire le café. Intéressons-nous à ce moment où tout bascule, où vous avez quitté l’indolence de la nuit pour l’entrain du jour....

En savoir plus

objectivité

Le méditant chérit cette vie à chacune de ses respirations. Mais, philosophe, il lui arrive aussi parfois de la juger sans bienveillance excessive. Je l’imagine alors bien la jauger pour savoir si sur sa future épitaphe il faudrait séparer le « en » du...

En savoir plus

devinette

Considérant les trois phrases qui suivent, cherchez le terme manquant X dans la dernière : Il y a le bonheur ivre du prisonnier en liberté conditionnelle ou du travailleur en vacances d’une part et celui, plus simple, de l’homme libre de l’autre. Il y...

En savoir plus

fusion

fusion

Les gens, méditeraient-ils (c’est-à-dire accorderaient-ils de l’importance au délicieux ennui, à l’oisiveté, au repos, au silence) qu’ils deviendraient des adeptes, d’abord de la décélération, puis du surplace ! Ils y auraient tout à gagner, comme le...

En savoir plus

authenticité

« Laisse-moi revenir à moi, remettre mon esprit dans mon corps ! », supplie-t-on parfois au réveil. Certes, dans le langage commun revenir à soi veut dire reprendre conscience du monde et de soi. Mais le méditant, comment appréhende-t-il cette expression...

En savoir plus

détente

Il n’est jamais aisé de définir un concept. L’encercler s’avère souvent impossible car au plus on se rapproche de lui au plus il se complexifie*. Qu’en est-il du concept de méditation ? Méditer ce serait en premier lieu SE POSER. Puis, POSER les questions...

En savoir plus

contentement

Ne rien souhaiter consciemment ou inconsciemment serait le moyen d’atteindre le plus raffiné des niveaux de la conscience (en plus de nous délivrer de la souffrance dont le Bouddha a montré que le désir en était la source). Mais à la réflexion, ce qui...

En savoir plus

conseils

Certes le corps comme l’esprit est important, mais de la même manière qu’il faut évidemment préférer le raja yoga (celui de la méditation) au hatha yoga (centré sur le corps) afin de s’épanouir, il convient aussi de privilégier l’esprit au corps dans...

En savoir plus

fulgurance

Je me souviens de mes séjours dans un ashram au bord du Gange. Il y avait un robinet en face de mon kutia (sorte de bungalow sans confort). Descendant en razzia de la jungle pour trouver de la nourriture des singes rhésus avaient parfois l’idée de s’y...

En savoir plus

positionnement

Aujourd’hui, on n’est plus de gauche ou de droite mais néolibéral progressiste ou populiste réactionnaire selon que l’on fasse partie ou non de ceux que la globalisation a épargnés. Tel est le changement fondamental advenu (causé par cette globalisation)...

En savoir plus