Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

constat

Parfois, comme ce matin, je pense que la nature est trop belle pour nous. En ce jour d’été revenu je me dis que nous n’avons pas su l’aimer. Elle est patiente, elle nous a laissé la violer un nombre incalculable de fois. Mais nous ne la méritons vraiment...

En savoir plus

immortalité

Savoir par modestie bien placée* que l’on ne percevra jamais le mystère de l’existence du monde - et accessoirement de la nôtre à travers laquelle il prend (aussi?) conscience - n’inhibe en rien la tentative de percer ce mystère, sauf peut-être chez celui...

En savoir plus

reconnaissance

Et si la transcendance de l’homme, ce passage du profane au sacré, c’était le fait de reconnaître enfin pleinement (et d’en être reconnaissant*) que si la vie est bel et bien souffrance, les accessions à la miraculeuse conscience de soi conscient du monde...

En savoir plus

surenchères

Je repense souvent à l'émouvant discours du premier ministre norvégien Jens Soltenberg dans la cathédrale d’Oslo, deux jours après la tuerie d’Utøya perpétrée par Breivijk en juillet 2011: " […] Nous sommes encore choqués par ce qui s’est passé mais nous...

En savoir plus

stupéfaction

Le fait de vivre et d’être conscient d’un monde existant me stupéfie* souvent. Ces moments d’ébahissement surviennent parfois spontanément mais peuvent aussi apparaître en méditant**. Quoi qu’il en soit je considère que le sacré est là, dans cette stupéfaction,...

En savoir plus

philosophie

Qu’est-ce qu’être heureux ? Faut-il se rendre compte, voire savoir, que l’on est heureux pour l’être ou, question importante que j’ai abordée à maintes reprises et plus souvent encore en filigrane sur ce blog (le bonheur et la pleine conscience étant...

En savoir plus

fanatisme

Bien sûr les ingrédients de base pour fanatiser les gens sont connus: vous les maintenez dans l’analphabétisme, ou tout au moins loin de ces écoles où l’on apprend aussi à penser, puis vous les matraquez de croyances irrationnelles et de dogmes infondés;...

En savoir plus

richesse

Comme souvent un été, tôt le matin, la belle lumière des pays du nord inonde la terrasse, et plus tard, certains jours un grand soleil la réchauffe. Que demander de plus au bonheur? Le bonheur est peut-être ce dieu (à défait d’autre mot) qui nous exhausse...

En savoir plus

digression

Aujourd’hui, 8 août 2016, l’humanité a épuisé toutes ses ressources disponibles sur un an. Au fond, peut-être est-elle insouciante et bravache comme ces vieilles personnes qui dilapident l’argent qu’il leur reste, comme si elles étaient sûres de mourir...

En savoir plus

analogie

Deux merles se pourchassent gentiment dans le jardin. Ils ne chantent pas. Plus, faudrait-il peut-être dire, car nous sommes en août. Je me suis toujours demandé pourquoi ils s’arrêtent de chanter au début juillet et surtout, surtout, s’ils étaient conscients,...

En savoir plus

similitude

Comment définir les deux façons d’être « à l’étranger », celle du touriste (cet être que le travail fatigue) et celle du voyageur (lui, le travail le rebute)? Ainsi peut-être: le premier a une conscience centripète, il absorbe l’environnement, le compare...

En savoir plus

originalité

Lénine aurait dit que la liberté est un concept bourgeois. Le capitalisme prétend lui que le temps c’est de l’argent. Pourtant, seuls la liberté et le temps (mais pas celui passé à le gagner, ce qui revient à ne pas l’avoir) peuvent conduire au grand...

En savoir plus

consolation

Certes, et contrairement à beaucoup de penseurs médiatisés, je n’ai pas trop la faiblesse de croire que l’intelligence et l’inventivité des hommes vont les sauver du désastre qui se profile à l’horizon. La résurgence de la pensée superstitieuse*, l’exploitation...

En savoir plus

ataraxie

Est-ce que les galaxies s’éloignent les unes des autres (dans un univers en expansion accélérée, dit en passant) parce que l’espace qui les sépare est en train de croître ou est-ce c’est parce que les galaxies se fuient que l’univers pour leur obéir est...

En savoir plus

complaisances

Parmi nous beaucoup disent qu’une vie ne vaut la peine d’être vécue que pour la joie d’entendre le rire cristallin de son petit. Peu diront que cela est très bien mais ne nous est pas propre à nous humains, alors que ce qui nous singularise, c’est la...

En savoir plus

spécificité

L’altruisme existe dans le monde animal, et comme chez les humains hélas, en fonction surtout de l’intérêt que l’on y trouve, c'est-à-dire qu'il serait là aussi probablement proportionnel au coefficient d’apparentement (relisez la loi de W. D. Hamilton...

En savoir plus

métaphores

Nous passons par différentes phases d’auto-représentation depuis la naissance jusqu’à la mort. Du narcissisme primaire du nourrisson jusqu’à la puberté, la psychanalyse décortique déjà bien des stades chez nous. Vient ensuite l’âge de se reproduire; pendant...

En savoir plus

indécision

Sur l’autel d’un méditant, d’un côté Shiva qui scintille sous la flamme, de l’autre un modeste bodhisattva, méditant lui aussi. Est-il hindouiste ou bouddhiste? La question ne se pose pas pour lui. Hindouiste, il croirait en l’existence d’une irréductible...

En savoir plus

inquiétude

La menace ne nous concerne pas vraiment, nous les sexagénaires heureux d’avoir vécu et par chance encore heureux de vivre, de bien vivre même, et pour un temps, un long et heureux temps peut-être. Pourtant nous sommes parfois, dans un élan d’empathie,...

En savoir plus

placidité

placidité

L’état catastrophique de la planète est le résultat d’une équation simple: il est mathématiquement égal au nombre d’humains multiplié par l’empreinte néfaste que chacun d’entre eux laisse en polluant (je laisse aux sociologues le soin d’établir qui pollue...

En savoir plus