Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

impossibilité

« La vérité c’est qu’on ne sait comment nommer ce qui vous pousse* », disait Nicolas Bouvier. Magnifique parole d’écrivain voyageur. Le philosophe, par contre, dira comprendre plutôt que nommer. Le méditant, lui, se contentera d’un silencieux sourire....

En savoir plus

apaisement

Ah, ces œuvres qui me narguent sur les étagères: La vie comme volonté et représentation, quelques Dostoïevski, Constantin Brunner, et Platon, et Cioran dans lequel je n’ai jamais encore que picoré avec délice, et... Ce qui me fait dire que la raison d’être...

En savoir plus

délivrance

Les P. se lèvent tôt, travaillent beaucoup pour le grand capital, rentrent tard, sont même sollicités par « leur patron » certains week-ends. On les admire pour ce courage que n’ont pas, pas du tout même, les lecteurs de Thoreau et de Russell et les amateurs...

En savoir plus

enchantement

Méditer comme on regarde un papillon se chauffant longuement après l’apparition du soleil, les ailes ouvertes. Avec une attention soutenue par le bonheur. P.S.: Preuve que l’on vit dehors, les beaux jours, dans le billet du 11 juin 2013 il était question...

En savoir plus

responsabilité

Dans la veine désagréablement lucide du billet précédent (et pour en finir pour un temps avec cette noirceur), ces dernières nouvelles du ciel: Le diable et dieu ont joué aux dés et dieu a perdu. Le diable a alors exigé le poste de premier ministre. Il...

En savoir plus

gratitude

A chaque fête des pères, penser avec bienveillance à ces femmes et hommes qui n’ont pas voulu se reproduire, eux, soit parce qu’ils avaient lu et compris le Bouddha, Aboul-Ala, Schopenhauer, Roland Jaccard et d’autres, soit parce que le surpeuplement...

En savoir plus

élévation

Regardant le magnifique ciel, ces derniers soirs, je me disais que ceux qui sont réduits à l’immobilité ne sont pas à plaindre. Car le plus beau qu’il puisse leur être donné de voir se trouve juste au dessus d’eux, perçu par un mental calme dans un corps...

En savoir plus

retrait

Avec tout ce raffut autour des élections de ce 25 mai on s’est enfin rendu compte d’une chose: au fond aucun parti politique (et partant aucun électeur, aucun humain même) ne croit plus à l’avenir de l’homme (ils savent que le poisson de trop a été placé...

En savoir plus

appartenance

appartenance

Aimer entrer dans une église pour la première fois. Ne pas être « croyant », ne pas se signer, ne rien rechercher, rien, quand on franchit le porche. Se penser cependant, s’observer, se guetter. Le premier regard, veiller à ce qu’il ne passe pas inaperçu...

En savoir plus