Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

laisser-faire

2/2 Et plus nous pratiquons cette méditation où rien n’est forcé, plus nous nous défaisons de ces pensées refoulées qu’autrement nous accumulerions, plus aussi nous arrivons rapidement à la prise de conscience naturelle et extatique de « je suis respiré...

En savoir plus

laisser-faire

1/2 Assis en silence, afin de renouer plus vite avec le présent nous pouvons bien sûr nous imposer de revenir à la respiration dès que nous nous rendons compte que le mental s’est évadé. Mais ce retour brutal à la réalité de l’instant (« je respire »)...

En savoir plus

embûches

2/2 Vérité et logique d’espèce se combattront sans doute toujours. Sur terre, se rapprocher de la première serait le privilège de l’homme seul. C’est ardu (on l’a vu hier) et ce n’est pas sans risque, la logique d’espèce veillant. Le savoir et continuer...

En savoir plus

embûches

1/2 On pourrait légitiment se poser la question de savoir pourquoi les chemins vers la vérité (la méditation par exemple) sont si ardus. La réponse me semble claire, peut-être trop claire: parce que ces chemins conduisent à la conclusion que la vie est...

En savoir plus

circonspection

Méditer. Et comprendre que toute opinion est provisoire, et donc que toute conclusion est superflue. Peut-être. P.S.: Le billet du 24 juin 2007 parlait d’élévation, de montagnes et de musique. Comme aujourd’hui, les vacances étaient dans l’air.

En savoir plus

correspondance

À l’image forte du Bouddha qui envoie ses disciples dans toutes les maisons du village pour qu’ils rapportent de celle d’entre elles qui n’a jamais connu la souffrance le riz de son dernier repas (afin qu’ils comprennent qu’ils ne peuvent rentrer que...

En savoir plus

habitude

En Inde, ma première question aux hommes saints est toujours la même: puisque le monde est illusion, ce que nous savons tous, pourquoi cette illusion a-t-elle le goût de la souffrance? Quand la réponse est péremptoire et qu’est cité un texte sacré « faisant...

En savoir plus

exceptions

Au Sutra VII, 3 de la Gita, Krishna disait: « Sur des milliers d’hommes, à peine un seul tend à la perfection, et parmi ces derniers, à peine un seul Me connaît en vérité. » C’était il y a longtemps. Aujourd’hui, ils sont sans doute plus rares encore...

En savoir plus

obstination

Il est permis de se demander dans quelle mesure mettre un point d’honneur à observer ses pensées de façon non intentionnelle peut nous aider in fine à s’en rendre maître. (Bien entendu, pour pouvoir prétendre à une réponse, il faudra d’abord comprendre...

En savoir plus

esclavage

Les rêves sont révélateurs de ce que notre esprit nous domine quand nous dormons. Si l’irrationnel est manifestement maître de notre sommeil, il doit en être de même en état de prétendue veille: là aussi, il nous gouverne au même titre, sinon plus, que...

En savoir plus

ascension

La méditation est d’autant plus nécessaire que l’esprit est occupé pendant le jour. C’est le cas du citadin d’aujourd’hui. Et quand il pourrait rêvasser, il n’en profite même pas: il lit, téléphone, surfe, rencontre, s’informe, s’instruit, se divertit,...

En savoir plus

démystification

De la Réalité Ultime. La conscience serait, avec les organes des sens, un de ces outils engendrés par la Réalité Ultime pour prendre conscience d’elle-même à travers ses créatures. Ces créatures, elle les laisserait, pour la plupart, dans l’ignorance...

En savoir plus

savoir-faire

Vivre l’extase, ce serait un peu se sentir invisible de l’intérieur. Dixit le méditant: « Le monde est là et nous, nous sommes là sans être là; nous ne jouons pas le jeu de la séparation, nous observons le monde et nous le sommes. Sans chacun de nous,...

En savoir plus

intuitions

Cette conscience est l’univers*. Cette équation est absolue, cette adéquation est parfaite. Non seulement cette conscience est l’univers mais toute conscience est l’univers. Même celles des espèces que nous considérons comme inférieures à la nôtre, même...

En savoir plus

sorcellerie

Méditer, ce serait transformer les murs en portes. Ouvertes, les portes. P.S.: Dans le billet du 14 juin 2007 il était question d’une nuance dont on ne saurait trop souligner la pertinence, à mon humble avis.

En savoir plus

remaniement

Suite…: S’asseoir. (Puis dans l’ordre, redresser la colonne, détendre le ventre, se détendre, vider peu à peu l’esprit, respirer, être respiré, être.) … logique: S’asseoir. Quand on est arrivé à la conclusion que dans la vie on est tenu de ne faire que...

En savoir plus

responsabilité

Notre vie a-t-elle un autre but que celui que nous - et seulement nous - lui donnons? Avons-nous une autre vie que celle que nous - et seulement nous - nous créons? Quelqu’un d’autre que nous-mêmes est-il juge ultime de notre vie? Si nous répondons non...

En savoir plus

courage

La complexité du monde et de la conscience seront sans doute toujours trop grandes pour l’intelligence humaine. Ce n’est pas que l’homme doive cesser d’apprendre. Il est trop programmé pour cela; et le savoir est un but suffisamment estimable et excitant...

En savoir plus

transposition

La photographie la plus vraie est celle du photographe aux prises avec son appareil*. L’instant le plus authentique est celui du méditant aux prises avec son silence. *: La photographie d’Alexandre Dubcek intensément concentré sur son appareil photo le...

En savoir plus

leçon

De l’extase et de la soif étanchée. Lorsque nous sommes désœuvrés, nous avons tendance à croire que le plaisir se trouve dans le divertissement du rêve. Or, la pratique de la méditation nous apprend que l’extase est dans la conscience totale de l’instant...

En savoir plus