Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

Les articles "de choses et d'autres..."

veine

L’intelligence humaine à son plus noble niveau est celle qui permet de s'imprégner du mystère de l’Existence de tout ce dont on prend conscience grâce à sa propre existence, elle aussi mystérieuse (et qui nous fait réfléchir aussi à une éventuelle « identicité...

En savoir plus

décision

Le secret de la vie heureuse résiderait dans la bonne réponse à cette interrogation : dire oui au monde d’aujourd’hui et s’y investir, ou non ? Le méditant, me semble-il, a choisi. P.S. : Dans le billet du 11 avril 2008 il était question d’un exercic...

En savoir plus

innocence

La meilleure façon, et peut - être la seule, de se vider l’esprit serait sans doute de ne rien faire d’autre que de ne rien faire, c’est - à - dire de ne rien vouloir faire, et ce rien inclut la volonté de choisir les pensées que l’on souhaite avoir ....

En savoir plus

beauté

« Tout ça pour ça », pourrait-on déplorer. Quoique… L’humanité est une œuvre d’art en ce sens que la plupart de ses réalisations - et Dieu sait si beaucoup d’entre elles sont remarquables – n’ont pas été faites dans le but de résister au temps et à l’oubli....

En savoir plus

effleurement

L’homme est devenu homme quand il a su qu’il ne saurait jamais. Là furent les débuts de l’intelligence. Pour exprimer son humilité dans son approche de la Réalité Ultime, le philosophe d’hier disait que notre intelligence ne nous permettrait jamais de...

En savoir plus

suggestion

La mode du Hygge trahit, je pense, une société décadente, vautrée dans l’autosatisfaction, la bien-pensance et où importe tant une bonne réputation qui vous vaudra beaucoup d’amis. Question réputation, je préfèrerais pour les jeunes danois et leurs émules,...

En savoir plus

fusion

Le détecteur de fumée installé la veille, c’est ce matin seulement en ouvrant l’œil que je l’ai entendu. Dès que l’autre œil s’est ouvert aussi, le bruit est devenu imperceptible. Je m’en rends compte, c’est parce que cette chambre à l’autre bout du monde...

En savoir plus

interrogation

L’égoïsme est certes déplorable, mais le fait est là : il est universel. Se posent alors les questions : Est-ce parce que l’égoïsme des autres est à chacun insupportable que l’altruiste potentiel se recroqueville et se voit contraint de rejoindre la cohorte...

En savoir plus

construction

Il devait avoir 13 ans. Il était au cours de biologie, assis à gauche sur le deuxième banc de la rangée centrale, à écouter une leçon parfaitement ennuyeuse d’un professeur étrange et tellement malsain qu’il se souvient encore de son nom, si longtemps...

En savoir plus

accommodement

D’une façon générale, détester ses limites voilà le malheur, ne pas les accepter voilà la frustration. Les accepter par contre apporte la paix à l’âme, et si l’on va plus loin encore, jusqu’à les aimer, on ouvre l’unique porte menant au bonheur. Peu d’humains...

En savoir plus

ravissement

ravissement

De la même façon que le riche est celui qui n’a pas de dettes, le méditant serait celui qui n’a pas de pensées. Ecouter à l’aube du monde un duo de tui et de bellbird (korimako) et l’entendre, l’esprit vide et ravi, ne serait-ce pas là le privilège du...

En savoir plus

innocence

La meilleure des méditations est sans doute celle où l’on est conscient tout en n’étant pas conscient de méditer. Ce serait dès lors pour cette raison que beaucoup de gens méditent vraiment, alors que d’autres qui pensent le faire ne sont que dans la...

En savoir plus

silence

2/2 Tout serait illusoire (maya) hormis l’illusion qui dès lors est peut-être bien la Réalité Ultime (Brahman). Illusion et Réalité Ultime pourraient être une. Tout cela est bien, direz-vous, mais une caresse, un plaisir, un bonheur, une souffrance, toutes...

En savoir plus

silence

1/2 S’interrogeant encore et encore sur la validité de ses propres convictions, le méditant n’aura sans doute jamais d’autre issue que dans le déni (qu’il voudrait absolu mais il soupçonne que ce soit impossible) de celles-ci. De plus, toute croyance...

En savoir plus

raccourci

Vous pouvez méditer de deux façons (qui dès lors ne devraient peut-être pas s’appeler de la même façon, mais soit). Première façon: vous avez l’humilité d’estimer que la méditation pourrait vous apporter quelque chose et la fatuité de croire que vous...

En savoir plus

disparition

En Inde on dit d’un mort qu’il a quitté son corps. Belle expression, poétique et d’une extrême délicatesse mais faut-il pour autant la prendre au pied de la lettre? Jouons le je(u) un instant. On est alors en droit de se demander où il est allé, ce mort....

En savoir plus

évidences

Dans ce monde les meilleures choses sont gratuites, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont toujours à disposition. Par exemple méditer ne coûte rien mais pour connaître le bonheur de s’asseoir il n’en faut pas moins… s’asseoir. P.S.: Dans le billet du...

En savoir plus

difficulté

L’émerveillement, on le trouve à deux endroits: dans la méditation et dans le voyage, là où l’on rencontre (l’autre et la nature). Dans les deux cas on se remet en cause, on sort de ses habitudes. Cet émerveillement chez le voyageur procure un tel plaisir...

En savoir plus

libération

Il est difficile de comprendre que la méditation n’est pas une activité (en vue de…) mais un état. Tel le cycliste qui a compris qu’il peut faire roue libre dans une descente sans rien perdre de sa vitesse, tel l’aérostier qui a trouvé la bonne pression...

En savoir plus

méfiance

Parce qu’il côtoie sans cesse ses propres conditionnements, le méditant régulier sait mieux que quiconque à quel point l’intoxication de l’esprit est préjudiciable à sa libération. Dès lors il ne peut que condamner toute idéologie (pensons surtout à tous...

En savoir plus