Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

Les articles "de choses et d'autres..."

accablement

Concevoir l’assise en silence sous l’angle de la rentabilité constitue le degré ultime de la bassesse humaine. Le désespoir absolu me gagne lorsque j’entends dire que l’on médite afin de... C’est comme s’il n’y avait plus rien à attendre de l’humain,...

En savoir plus

stupéfaction

En méditation, ce que le calculateur va obtenir risque fort de n’être rien d’autre que de l’ordre de ce qu’il pensait y trouver * (et encore, en moins bien). Ce n’est au grand jamais du frais, de l’inattendu. Or, ce que l’on peut y trouver, c’est autre...

En savoir plus

prophylaxies

Pas plus qu’on ne soigne un cancer en se décidant sur le tard à avaler des litres de thé vert aux propriétés antioxydantes, on ne se guérit du stress en se mettant à méditer dans l’urgence et à de seules fins de rétablissement*. Le lièvre ne peut rattraper...

En savoir plus

difficulté

« Je comprends ». C’est la plus belle des choses que l’on puisse dire à quelqu’un. « Exactamente », dit-on souvent dans la conversation en portugais, cette langue de gens qui s’écoutent et donc se comprennent. Comprendre, écouter, être empathique, c’est...

En savoir plus

enseignements

Parfois ce qui n’est pas une leçon est une leçon. On demandait au Bouddha de faire un discours. Il dit ok, mais avant ça, j’aimerais bien manger quelque chose préparé par une famille heureuse, une famille qui n’a jamais connu la souffrance. Après avoir...

En savoir plus

allègement

De quoi doit-on se délester pour méditer en silence ? De sa montre. Assis, les jambes croisées (padmasana ou ses variantes plus faciles), on s’installe pour un temps indéterminé. Le temps de la montre et celui du méditant sont étrangers l’un à l’autre....

En savoir plus

issue

La sagesse n’est le savoir que si celui-ci consiste à ne pas douter que l’on ne sait strictement rien, donc aussi que l’on ignore ce que c’est d’être sage. Seul le silence peut-être, quand il est vécu et non défini, serait ici la porte de sortie. P. S....

En savoir plus

frugalité

Pourquoi la méditation est-elle dite la voie royale (raja marga) ? On le voit avec cette pandémie qui nous oblige à moins (moins des sorties, rencontres, achats, distractions en tous genres) : il est bon de pouvoir privilégier la conscience centripète...

En savoir plus

silence

Il y a l’absence de bruits dont se contente la majorité pour décrire le silence puis il y a l’absence de pensées une exclusivité de méditant une absence qui peut se révéler très bruyante et assourdir comme si on avait dans des oreilles imaginaires le...

En savoir plus

choix

Une vieille amie me dit que pour la première de sa vie elle n’a PLUS DE PROJETS. La faute à l’âge sans doute, mais surtout à ce virus qui ne lui donne plus beaucoup d’espoir de revoir son île où elle réside d'habitude l'hiver avec son petit chien. Elle...

En savoir plus

interrogation

Si pour nous, tout est souffrance et impermanence (et peut-être aussi inconsistance ultime (anatman), mais là je n’ai pas la certitude du Bouddha, je n’ai pas vraiment d’opinion sur la chose en fait), quel terme doit-on employer pour remplacer « souffrance...

En savoir plus

suggestion

Pour faire comprendre à celui que le moment présent insupporte et dont la vie passe inaperçue de lui-même, chaque seconde étant perdue dans l’oubli, voire la destruction du temps (il y en a qui n’ont de cesse de le tuer), je suggère de donner à décompter...

En savoir plus

refuge

Certain matin au ciel rosé, l’élan coupé de l’action et de la pensée, le mug de café en l’air dans un geste suspendu, le GRAND SILENCE et puis juste après, cette fulgurance (une pensée au goût reconnaissable entre tous) : Il y a les nouvelles du monde...

En savoir plus

priorité

Il est certainement souhaitable de rechercher le bonheur. Mais le meilleur moyen pour y parvenir n’est pas du tout évident. Beaucoup disent qu’il faut d’abord penser à soi parce qu’ « on le vaut bien ». On trouve notamment dans cette catégorie les adeptes...

En savoir plus

traductions

Il y a ceux qui ont peur que le présent les rattrape et qui donc sont toujours dans des projets (voire dans d’extravagantes acquisitions) tout en ayant encore rien mené à terme (pensons à to achieve, et son rapport avec to complete, voilà en quoi l’anglais...

En savoir plus

parade

Pourquoi les lendemains seraient-ils enchantés et l’avenir radieux? Au niveau individuel, l’avenir sera ce moment où nous serons moins jeunes encore et plus abîmés physiquement, notre corps s’oxydant, nos organes se fatiguant, notre mémoire (pour certains)...

En savoir plus

désintérêt

Être nanti, c’est moins pouvoir tout se permettre que de n’avoir que peu d’envies (que l’on en ait ou non les moyens). La simplicité, non pas celle à laquelle l’homme devra se plier pour survivre (simplicité volontaire, décroissance), mais celle qui le...

En savoir plus

crânerie

Se laisser aller à croire en un dieu identifié et décrit par l’un ou l’autre clergé (ou même individu, gourou, prophète), c’est peut-être se priver de mysticisme, celui-ci consistant à l’éternel étonnement de se voir là, vivant, sans savoir pourquoi....

En savoir plus

lucidité

Dans ses moments les plus lucides, le méditant déplore amèrement trop ignorer encore qu’il ne sait rien. Il pressent qu’il est loin de la sagesse d’un Socrate, telle que Platon la relate. Cependant, il tend quand même de façon générale vers la conscience...

En savoir plus

hypothèses

Nous sommes peut-être bien âgés de milliards d’années mais pratiquement cela ne nous avance en rien. Mieux vaut peut-être considérer que nous sommes vieux de quelques instants seulement (une heure tout au plus), du temps que nous vivons, de l’instant...

En savoir plus