Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

déplacement

La méditation est un pays dont la langue est le silence. Une langue universelle, mais pas nécessairement plus abordable pour autant, car elle ne s’apprend que sur place. P.S.: Dans le billet du 31 décembre 2013 il était aussi question de silence, mais...

En savoir plus

irrésolution

3/3 Toute question est un couronnement que la réponse transforme en abdication. P.S.: Dans le billet du 30 décembre 2013 il était question de méditation, certes, mais aussi de la respiration de l’univers: évolution.

En savoir plus

irrésolution

2/3 Si, telle un kõan, toute question lancinante nous maintient sur un petit nuage, toute réponse péremptoire nous fait tomber plus bas que terre. P.S.: Dans le billet du 29 décembre 2008 il était question du passage de la concentration naturelle à la...

En savoir plus

irrésolution

1/3 Si le pessimiste est celui qui pense que l’optimiste est un pessimiste mal informé, lui l’étant bien (informé) et que l’optimiste est celui qui pense que le pessimiste est un optimiste mal ..., lui l’étant bien (...), que faire pour être bien...?...

En savoir plus

palliatif

Méditer, c’est l’antidote à la consternation devant le délitement du monde causé par l’homme*. *: En cause: sa cupidité, sa cruauté, sa malpropreté, sa reproduction lapinesque, son irresponsabilité quant à ses devoirs vis-à-vis du futur, etc, etc…, vous...

En savoir plus

efficacité

"Quand on n'est pas pressé on avance plus vite", dit l’enfant en constatant qu'il apprend plus facilement ses leçons quand rien ne le presse. Ralentissant encore plus, Lao tseu découvrit que "la vertu parfaite ne fait rien, c'est pourquoi elle fait tout"....

En savoir plus

inoffensivité

inoffensivité

Dans un monde mis en sursis par l’homme, toute activité (se déplacer, consommer, se nourrir même) a un coût écologique qui nous rapproche de la fin de notre monde. Toutes? Dans cette optique la méditation est une « activité » particulière: c’est sans...

En savoir plus

extase

Le contraire de la souffrance ce n’est pas le bonheur, ou plus exactement pas nécessairement le bonheur, non, le contraire de la souffrance c’est le présent. Ce moment, souvent bref mais parfois quasi éternel, où l’on sent que rien n’est plus parfait...

En savoir plus

regret

Le premier spectacle dans lequel l’être humain se soit absorbé est peut-être bien le feu de bois. Aujourd’hui encore, on rêve ou on se concentre plus facilement en fixant une bûche enflammée; c’est sans doute là le mandala le plus universel et le plus...

En savoir plus

alternative

Si, ni Alexandre le Grand, le plus chanceux des conquérants, ni Nietzsche, le plus lucide des philosophes, ni G. W. Bush, le plus écervelé des envahisseurs, n’ont pu trouver la félicité ni même tout simplement la paix, pourquoi alors reprocher au méditant...

En savoir plus

regret (2)

… toutefois cela ne m’empêche pas (sinon ce serait de l’égoïsme pur) de penser que tout le monde n’a pas eu ma chance, loin de là, et donc que ta création dans l’ensemble a été bâclée. Elle aurait pu fleurer bon l’extase, on aurait pu même admettre qu’elle...

En savoir plus

gratitude (1)

La personne en méditation profonde peut, soit n’être plus constituée de pensées, soit s’y dire: « Ce que je suis bien ici, en ce moment, sur cette terre! Mais j’aurais pu dire (et je l’ai fait) cela bien de fois déjà, assis en silence, ou même parfois...

En savoir plus

humilité

Quelle est la différence entre la méditation d’un jeune et celle d’une personne plus âgée? Le jeune a une énergie et une curiosité sans failles. Il peut aller « loin » dans la méditation, connaître des sensations étranges, merveilleuses, vivre des états...

En savoir plus

thérapie

thérapie

On dit que deux Papous qu’on avait emmenés pour quelque temps à New York commentaient leur voyage à leur retour en disant qu’il n’y avait là-bas que des rats. Pas de buildings, pas de trafic, pas de foule, seulement des rats. En Allemagne, j’ai voyagé...

En savoir plus

bénédiction

bénédiction

Il semblerait que le bonheur soit bien plus connu de ceux qui ont un certain talent pour le vivre que de ceux qui y aspirent fortement et y mettent le prix. La vertu, l’effort, le mérite, la récompense, la satisfaction du devoir accompli, tout cela est...

En savoir plus

clandestinité

Puisqu’internet change complètement notre façon de travailler, que l’on y trouve immédiatement la réponse à toute question qui survient en cours d’élaboration d’une tâche (et parfois sans grand rapport avec elle), pourquoi ne pas s’en faire une raison...

En savoir plus

confidence

J’ai commencé ce blog le 21 août 2006. Au début, je n’y mettais que des fulgurances drastiquement sélectionnées dans mes carnets à spirales et traitant de la méditation. Puis, bien plus tard, ce contingent s’étant épuisé et les nouvelles fulgurances relatives...

En savoir plus

maturation

Le mystique voit le sacré, souvent même partout; le croyant (athée, théiste, déiste) est pétri de certitudes, le sceptique, de doutes; le méditant, lui, est indéfinissable. C’est que la méditation est un concept tellement large qu’on ne peut l’encercler....

En savoir plus

retenue

Ne pas s’être sciemment reproduit, cela ne voue pas à être seul, c’est avoir pour famille les innombrables* enfants que l’on aurait pu avoir et que l’on n’a pas (eus), et qui de leur inexistence, vous disent merci de ne pas les avoir fait naître à la...

En savoir plus

choix

Aujourd’hui, dieu n’aide plus grand monde à supporter l’existence. Il a même disparu de la vie des occidentaux* qui se sont enfin débarrassés de cette béquille faussement secourable et qui ne cherchent même plus à se survivre. A ceux-ci, il reste comme...

En savoir plus