Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

morbidité

Nous acquérons quelque objet quand notre désir pour lui est plus fort que le silence. Symptôme extrêmement alarmant.

En savoir plus

érection

« Le poids des pensées ». Personne sans doute mieux que le yogi ne peut comprendre cette expression. Assis en lotus, le dos droit, la nuque étirée, les coudes à l’aplomb des épaules, les mains jointes, tous les muscles détendus, son corps grandit quand...

En savoir plus

conséquence

« Tout est douleur, tout est éphémère et rien n’a d’individualité propre », remarqua le Bouddha. Tout était dit. Il ne restait plus qu’à s’asseoir.

En savoir plus

rationalité

Courir, c’est aller plus vite vers la mort. Fort de cette constatation objective, le méditant…

En savoir plus

distanciation

Méditer: quand la pensée ne porte plus mais est observée.

En savoir plus

suggestions

Comment se déculpabiliser de sa résolution de privilégier le non-faire, alors qu’il y a tant à faire pour soulager la souffrance du monde? Comment s’asseoir, satisfait de sa démarche contemplative, dans un ashram d’Inde respirant la propreté, la sérénité...

En savoir plus

métaphore

On peut s’asseoir sans méditer. On peut méditer sans s’asseoir. Mais quand s’asseoir et méditer ne font qu’un*, c’est sans doute que l’on s’assied bien. Et méditer serait alors un peu plus** que méditer (mais chuut, dés que l’on se rend compte de cela,...

En savoir plus

gribouillis

À ce concert de Lou Reed, je battais la mesure sans penser à rien. Puis je me suis dit: suis-je bien en mesure? Et je ne l’étais plus. Conclusion: si nous battons la mesure en écoutant de la musique, le seul fait de penser à ce que nous faisons nous met...

En savoir plus

interview

interview

Merci Fabrice: Méditer faute de mieux : un blog OVNI qui appelle à la méditation et à la réflexion. Reçu de Fabrice ce mail: Interview Fabrice Aeby Bonjour Marc notre interview sera diffusé aujourd'hui à 16h50 sur rjb et rfj.ch Bien à vous Fabrice Vous...

En savoir plus

leçons

« Nous est toujours rendu ce que nous projetons. Le monde est une création de notre propre mental et le monde change dans la mesure de notre propre changement. Il n'est ni bon ni mauvais. Nous sommes bons ou mauvais. Il n'y a que nous à changer. » Je...

En savoir plus

écho

Commentant les questions – infinies très exactement en nombre – qui ne l’effleuraient jamais et auxquelles donc il n’aurait jamais à répondre, le Bouddha y alla d’un noble silence. Si tonitruant qu’on l’entend* encore aujourd’hui. *: « Ne pas parler,...

En savoir plus

vacance

Les techniques de méditation ne seraient rien de plus, pour l’essentiel, que des incitations à s’asseoir. S’asseoir et se vider et faire place au silence…. Au début de leur assise, le yogi qui pratique dhyana, le bouddhiste qui fait zazen et celui qui...

En savoir plus

indifférence

Puisqu'il n'y a - aurait ? - aucun but à atteindre dans la méditation, il n'y aucun bruit qui nous y dérange. Le bruit freinerait notre progrès? Vers quoi? Rien ne presse. Le but est le présent. Le présent est le non-but. Et le présent est parfois le...

En savoir plus

obstacle

Une vie de travail, c'est une vie qui nous détourne de notre travail: comprendre pourquoi nous sommes là.

En savoir plus

démarcation

L’humain, contrairement aux autres mammifères, peut prendre du recul par rapport à sa pensée. Un chat qui ronronne ne se rend pas compte qu’il trahit sa bonne disposition d’esprit. Il ne peut penser qu’il donne à penser qu’il est bienveillant. On rétorquera...

En savoir plus

pressentiment

« Les conséquences du changement climatique risquent d'être irréversibles », disent textuellement, ce vendredi, les scientifiques du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat réunis à Valence. Irréversible, le mot est lâché. Comment...

En savoir plus

ingéniosité

Selon les hindous, l'angoisse de la mort n’aurait pas de meilleurs verrouillages qu’un assortiment - savamment dosé en fonction des dispositions de chacun - de méditation (raja marga*), d’activité désintéressée, le plus souvent altruiste (karma marga),...

En savoir plus

gracieuseté

Le paradoxe de la méditation: rester vigilant à ne rien vouloir acquérir dans l' « exercice » de l'assise, même pas de la vigilance.

En savoir plus

impératif

Face à la désolation de l'humanité, il ne s'agirait plus de s'assoupir mais de rester au garde-à-vous de l’esprit dans dhyana, l’assise éveillée.

En savoir plus

non-conformisme

On entend parfois dire que l’Inde déboussole beaucoup de ces Occidentaux qui se retrouvent dans ses ashrams à s’asseoir en silence en sirotant les aubes lentes. Certes, il faut un brin de folie pour s’abstraire ainsi de nos villes d’Europe ou d’Amérique...

En savoir plus