Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

cauchemar

Les citoyens s’étant mis à faire ce que bon leur semblait en cette fin de XXIe siècle caractérisé, non plus par ce qu’on avait appelé au siècle précédent « la course des rats pour la survie », mais par le sentiment que de survie il n’y en aurait pour...

En savoir plus

circonspection

Professer le scepticisme n’est pas sans piège. Dans le quotidien belge La Libre du 17 juin 2014, Julia Kristeva mentionnait Nietzsche qui aurait dit qu’ « il n’existe pas d’autre valeur que de mettre un point d’interrogation à l’endroit du plus grand...

En savoir plus

découragement

Jusqu’il y a peu, on était en droit de penser que certains gouvernaient les hommes (voir le billet du 16 octobre 2009), les conditionnaient et les exploitaient à seules fins de s’enrichir et d’en être les maîtres. Ce fut sans doute le cas. Cette caste...

En savoir plus

naturel

Vous a-t-on appris à marcher? Non, n’est-ce pas? C’est venu « tout seul ». Pourquoi donc faudrait-il qu’il en soit autrement pour la méditation, cette fonction tout aussi naturelle que la marche? Méditer ne s’apprend pas. Ceux qui disent le contraire...

En savoir plus

conclusion

conclusion

Certains cherchent avec frénésie une épitaphe pour leur future tombe. Et c’est après avoir réalisé l'absolue pertinence du constat de Cioran que « le vide aurait suffi » qu’ils concluent la plupart du temps qu’il est souhaitable qu’on n’inscrive rien...

En savoir plus

compétence

2/2 Et les méditants, eux, que feront-ils dans ce futur où la médecine sera supposément miraculeuse, que choisiront-ils [entre la mort naturelle et la possibilité d’être quasi éternels, relire le billet précédent]? Et seront-ils consultés pour leur compétence,...

En savoir plus

compétence

1/2 Quand la médecine sera à même de rendre les hommes quasi immortels*, se posera pour chacun la question de savoir s’il souhaite en profiter. Être ou ne pas être, sera alors vraiment la question, sous cette forme d'une indescriptible intensité: être...

En savoir plus

positionnement

Dieu existe-t-il ? Cette question nous ramène inévitablement à notre anthropocentrisme*: c’est nous qui posons la question, c’est nous qui donnons la réponse. Le théiste a la certitude qu’il existe. C’est donc qu’il l’a vu. Le problème, c’est qu’il ne...

En savoir plus

éblouissement

Quant à leurs dimensions et leur potentialité, y aurait-il des relations de similitude et de proportionnalité entre la conscience et l’univers? Tout comme celui-ci est en expansion, la conscience l’est peut-être aussi (pour peu qu’on s’en serve de façon...

En savoir plus

bouleversement

Dans le monde d’aujourd’hui où toute curiosité peut être satisfaite dans l’instant par l’écran qui nous prolonge, il n’est plus possible d’avoir à attendre encore quelque peu pour satisfaire sa curiosité. Une question? Hop, voilà déjà la réponse servie...

En savoir plus

discernement

Tout comme la recherche du partenaire idéal, celle de la voie vers le sacré qui nous convient se doit d’être une longue aventure menée sans hâte. Vous ne choisissez pas pour la vie la première personne venue, vous vous essayerez de même à différentes...

En savoir plus

ajournement

Devant l’écran, au jeu du solitaire, certains développent cet inconscient mais bien réel envie de perdre pour continuer car ils se sont donné (et ce n’est pas innocent) le devoir de gagner au moins un certain nombre de parties. Plus sérieusement et de...

En savoir plus

éblouissement

éblouissement

Les étoiles innombrables dans le ciel d’un noir d’encre de l’Ile d’Elbe, ce quelque chose plutôt que rien, pour le décrire, le comprendre et surtout, surtout lui trouver une raison d’être, il ne pourra jamais être question que d’hypothèses. L’ultime étant...

En savoir plus

indestructibilité

Il est des moments où l’on sait que l’on ne peut mourir. Par exemple sur son lieu de vacances, lorsque le ventre respire de bonheur pendant un premier café au lit, à écouter le merle que l’on retrouve tous les ans. Ce moine indien avait raison quand il...

En savoir plus

fugacité

fugacité

L’exposition actuelle au Mac’s (Grand Hornu, Belgique) La salle des pendus*, je la vois bien évidemment comme une réflexion sur l’oubli, la mémoire et la mort, comme l’a voulue cet artiste fondamental de notre temps qu’est Christian Boltansky, mais ce...

En savoir plus

intelligences

intelligences

Sommes-nous les seuls dans l’univers? Il me semblait que la question ne se posait plus tant il me paraissait improbable que la réponse fût oui. Mais voilà qu’en quelques jours deux scientifiques me font douter. D’abord, dans un article du Monde paru le...

En savoir plus

modération

Pour l’ « homme de la rue »*, animé d’une conscience essentiellement centrifuge, il semble que l’important, souvent, soit moins d’être heureux que d’être moins malheureux que les autres. Et s’il pense être heureux, il lui importe tout autant de le montrer...

En savoir plus

errements

Quelle intelligence suprêmement affinée faudrait-il avoir pour ne jamais se distraire de se demander si le monde existe aussi quand nous ne sommes pas là pour en prendre conscience, soit parce que nous sommes inattentifs (c’est-à-dire le contraire de...

En savoir plus

évolution

Les Indiens ont inventé la discipline physique qu’est le hatha yoga car cette chorégraphie de l’immobilité convient parfaitement à leur pays où l’on transpire dès que le soleil est haut dans le ciel. Mais les lieux propices à la pratique à l’année de...

En savoir plus

gratitude

Comment avoir une vision juste de l’évolution surprenante de nos grandes villes, à équidistance de toute xénophobie due essentiellement à l’intolérance de l’âge et de tout angélisme, cette jolie mais vaine vertu de la jeunesse? Au moins soyons reconnaissants...

En savoir plus