Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

pertinence

Vivre de façon appropriée, c’est peut-être vivre une vie où les décisions n’ont pas leur place. Tout vient toujours en son temps avec la sérénité de l’évidence. Quand le futur n’est pas présent, il n’y a pas de place pour l’angoisse. Pas d’inhibition....

En savoir plus

volonté

La physique quantique nous dit qu’un phénomène n’existe que s’il est observé. Dans bien des cas, observer est le résultat d’une décision. À partir du moment où l’homme s’est octroyé le droit d’être là, a-t-il encore celui de ne pas se limiter à ces questions,...

En savoir plus

conclusion

Tout le monde court et personne n’a jamais l’impression d’arriver.Le méditant est l’essoufflé* qui dit: « Maintenant c’est fini, vous ne m’aurez pas pour une longueur de plus! » *: Cioran disait que « méditer est un aveu d’essoufflement ». (Aveux et Anathèmes,...

En savoir plus

réflexions

« Ce corps est l’arbre Bodhi ce mental est comme un clair miroir; tenez-en compte et gardez-le sans cesse propre et ne laissez aucune poussière s’y déposer. » Voilà le poème (gatha) que Shen-hsiu présenta au cinquième patriarche du bouddhisme ch’an, Hung-jen,...

En savoir plus

inversion

Transcender le paradoxe suivant: ne rien faire tout en vivant l’acte d’être assis. Faire de l’assise une non-assise, faire d’une action une non-action, faire ce qui est ne rien faire.

En savoir plus

acceptation

S’il fallait en croire celui qui prétend qu’il ne peut y avoir méditation quand il y a un effort conscient pour méditer, alors il deviendrait clair que l’assise en silence doit requérir des années de pratique pour devenir une activité naturelle, une seconde...

En savoir plus

préalable

Méditer pour savoir que nous sommes ou qui nous sommes?

En savoir plus

indémontrabilité

2/2 Par sa nature propre, ce qui se passe ne peut être démontré quand cela se passe dans la conscience du méditant. On peut certes constater scientifiquement des changements particuliers de fréquence d’ondes cérébrales. Mais on ne peut affirmer que le...

En savoir plus

indémontrabilité

1/2L'assise méditative serait une activité dont la science ne peut s’occuper. Voici pourquoi.Supposons que l’on veuille mesurer avec des instruments l’instant où des « choses » se passent dans l’assise en silence. Des « choses » mesurables. Soit, cela...

En savoir plus

consolation

Ce mental - et « je » pointe le doigt vers « moi » - doit beaucoup méditer; mais il n’est pas nécessaire, « je » crois, de faire cela pour devenir ce que nous sommes.

En savoir plus

vertige

Qui sommes-nous? Nous n’avons jamais vraiment résolu ce problème métaphysique fondamental sans doute parce que nous nous attendons à lui trouver une réponse et que nous ne comprenons jamais réellement que les vérités que nous découvrons ne sont rien d’autre...

En savoir plus

déblogage

Une cure de quelques jours d’horizons peu trahis (quelques bateaux…), de silence et peut-être de vent. Je n’emporte que l’ouvrage de Dhiravamsa sur "La Voie du non-attachement", choisi parmi ceux que vous aviez conseillés (voir la liste ici, en bas du...

En savoir plus

indétermination

Peut-être ne devrions-nous jamais adopter de position sur ce qui nous dépasse. Surtout quand il s’agit du divin. La non-pensée y est sans doute l’attitude juste. « Comprendre, mais pas juger », disait Simenon.Comprendre, ce serait ne pas juger et ne pas...

En savoir plus

entente

Réaliser l’existence d’innombrables niveaux de conscience, voilà sans doute le premier pas vers la tolérance.Car les problèmes de communication viennent le plus souvent du simple fait que nous refusons de voir, de comprendre et d’admettre que nous ne...

En savoir plus

impartialité

Connaître toutes les différences et n’en faire aucune. P.S. : Ce soir, sur arte, une émission à écouter et à méditer: Dieu contre Darwin. La science en guerre?

En savoir plus

impossibilité

Tout comme la Réalité Ultime ne pourrait être définie que par ce qu’elle n’est pas*, l’expérience de l’extase ne pourrait être qualifiée que comme étant celle de la réalité du non-ego: ce serait donc une non-expérience, de nature ineffable. *: Neti neti,...

En savoir plus

roue libre

La méditation nous apprend qu’il y a d’innombrables niveaux de conscience. En voici deux, à titre d’exemple.Depuis l’un, on dira qu’il faut une côte (l’effort) avant la descente (le laisser-faire propre à l’extase). C’est ce que nous enseignent la plupart...

En savoir plus

bond

L’extase correspond à un saut quantique du niveau de conscience. Et bien entendu, comme tout niveau de conscience, nous ne pouvons le « connaître » qu’en y étant.En matière de mysticisme, ignorants du but, nous ne pouvons à l’évidence souhaiter atteindre...

En savoir plus

convergence

Méditer, ce serait, même sans le savoir ou le vouloir, tendre vers l’ambition suprême*, peut-être irréalisable: être vivant.Le sont-ils, vivants, ceux qui vivent de regrets et d’espoirs, ceux qui ne connaissent pas le présent? *: L’ambition suprême, celle...

En savoir plus

délivrance

2/2... Le temps qu’il faudra pour que la vallée voie ses eaux retrouver leur cours naturel après la destruction du barrage dépend de la hauteur qu’avait celui-ci, symbole ici de ténacité de l’effort, du désir de Vérité.Les eaux redevenues placides ne...

En savoir plus