Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

appréciation

appréciation

Pour savourer la beauté pure (comme il en est d’innombrables à Florence) il faut pouvoir faire abstraction de son environnement. Une œuvre expliquée à un public en troupeau (voir plus bas) n’est plus qu’une relique. Pour la « voir* » il faut être seul....

En savoir plus

vanité

vanité

Au fond, la création d’un chef-d’œuvre immortel est-elle motivée par autre chose que par le désir de ne pas connaître la mort (cette chose horrible que chacun, sans exception, craint plus que tout et cela, sans parfois même le savoir)? Mais soyons raisonnables,...

En savoir plus

rapprochement

Le philosophe se doit d’être de l’autre côté de la question et le méditant de l’autre côté de la réponse, tout comme mon chat qui lui, de plus, est toujours de l’autre (le mauvais) côté de la porte. P.S.: Dans le billet du 13 septembre 2011 il était question...

En savoir plus

urgence

Ce qui nous différencie des autres espèces animales, nous humains, sont entre autres les facultés d’abstraction et d’extrapolation et surtout la possibilité d’accéder à l’intuition de la non-dualité - cette dernière étant la plus raffinée des perceptions,...

En savoir plus

vertige

Si Dieu existait aurait-il permis ces impostures soi-disant à sa gloire que sont les religions*? Aurait-il permis la souffrance inhérente à la vie? Mais Dieu n’existe sans doute pas** [ou alors s’il existe, de deux choses l’une, ou il n’est pas bon (et...

En savoir plus

résignation

"Le mérite de ne fût-ce qu’une seule assise en zazen efface les innombrables péchés accumulés dans le passé Où sont alors les mauvais chemins pour nous égarer ? Le Pays Pur ne peut être loin." Passant outre le côté délicieusement suranné de ces vers (21...

En savoir plus

progression

Le monde commence à venir vers nous quand nous nous arrêtons. Et pour que le rapprochement s’accélère encore il faut cesser totalement de courir. Mais pour être totalement comblé ne faudrait-il pas qu’il n’y ait plus de « je » ni dans la course, ni à...

En savoir plus