Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

primauté

La conscience est préexistante à tout (c’est donc cela dieu) et un préalable à ce tout. Sans conscience rien ne peut exister. (Oscar Wilde l’avait déjà compris à sa façon, lui qui disait qu’« une chose dont on ne parle pas n’a jamais existé ».) Et c’est...

En savoir plus

rectification

On pense souvent que les courageux sont les athées car eux ne comptent pas sur un dieu pour les sauver. Ils pensent que dieu n’existe pas, donc qu’il n’y a pas de raison de l’excuser pour ce bordel total (pour rester poli) dont il aurait été l’auteur...

En savoir plus

antidote

2/2 En cela que la distraction est une façon de (faire) passer le temps, voire de le tuer (lui qui nous est pourtant tant compté), méditer est tout le contraire de se distraire: une attitude qui rend au temps toute sa valeur et à la vie (qui peut se voir...

En savoir plus

antidote

1/2 Si attendre c’est tuer le temps, alors méditer est une activité exactement opposée à l’attente. P.S.: Le billet du 27 octobre 2008 « parlait » du silence.

En savoir plus

pureté

De la même façon que la relaxation ne peut être préméditée (c’est se tendre que de vouloir se détendre), la méditation la plus pure (je cherche un qualificatif aussi neutre que possible) ne peut être que fortuite. Un café au lit où vous ne faites rien...

En savoir plus

introspection

Nihil nove sub sole. En matière de sagesse tout semble avoir déjà été dit. Dans le Grèce antique on savait que le seul impératif important était: "Connais-toi toi-même!". Plus tard, Jésus a employé la métaphore "Le royaume des cieux est en toi!" pour...

En savoir plus

regard

regard

La bonne ville de Florence et le monde sont vus différemment selon l'angle du regard qu'on leur porte: que l'on soit à jeun (de bonne ou mauvaise humeur, triste ou joyeux, déprimé ou heureux) ou soûl (triste ou joyeux), ou stoned (chaque psychotrope aurait...

En savoir plus

recommandation

recommandation

Pour fixer les fulgurances il faut non seulement être toujours en possession de quoi écrire quand on médite mais il faut aussi savoir se réveiller pour les fixer par la plume quand elles nous réveillent. Dormir tout son soûl est aussi recommandé car le...

En savoir plus