Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

différentiation

Il y a deux façons d'envisager l'existence (et donc de vivre celle-ci puisque vie et perspective sont une*): comme une punition ou comme une récompense. Un océan de chagrin que l'on s'impose plus ou moins (en particulier par le travail**) traversé par...

En savoir plus

dérobade

La non-vie paraît souhaitable. La plupart de gens ne préfèrent-ils pas le coucher plutôt que le lever*? Ne préfèrent-ils pas rêver leur vie plutôt que la vivre? Pensez à la télé, à l'ordinateur... Dès qu'on la creuse, cette étrangeté paraît beaucoup plus...

En savoir plus

legs

Prospérité et postérité positive. La première se réfère à la satisfaction immédiate, souvent à n'importe quel prix. La seconde, à la reconnaissance future et concerne le besoin (parfois pathologique, c'est entendu) de contribuer d'une pierre à l'édifice...

En savoir plus

proclamation

Si ce n'est notre amour - et encore, encore - personne n'a le droit de nous faire rater un quelconque instant de notre vie. Tout devrait être parfait. Toujours. P.S.: Sous le titre apologie le billet du 7 novembre 2007 évoquait une justification à rebours...

En savoir plus

élégance

On devrait mourir par décision personnelle. Rentrer dans un mouroir, être bien traité, ordonner de partir et de ne plus se réveiller (et certains demanderaient aussi de ne jamais revenir, jamais, dans aucune vie). Cette mort douce serait si pratique et...

En savoir plus

obstacle

Cette musique omniprésente dans les cafés. Elle a un inconvénient supplémentaire: elle empêche la tristesse* que l'on voudrait faire venir. *: On peut dire aussi la joie, la méditation. P.S.: Le billet du 5 novembre 2007 traitait du futur, des pommiers...

En savoir plus

déconvenue

Si un extraterrestre ouvrait les pages du Monde, il constaterait que l'espèce humaine a atteint un certain niveau d'intelligence mais il serait surtout frappé par son niveau de barbarie. Il se dirait: « La sagesse ne lui est pas venue. » Tout simplement....

En savoir plus

pragmatisme

"Que votre pinceau soit plus rapide que votre mental", conseille le peintre*. "Et pourquoi ne pas tout simplement arrêter le second", hasarde le méditant. *: Certains l'auront compris, dans cette fulgurance on pourrait tout aussi bien remplacer pinceau...

En savoir plus

délivrance

C'est à l'honneur de l'homme d'aujourd'hui que de pouvoir vivre sans référence au divin de la superstition et de la pensée religieuse. De toute façon, s'il médite (et pense par lui-même), ce divin-là n'a plus de place; encore moins même, si d'aventure...

En savoir plus

astuce

Un raccourci vers le silence. Après un certain temps d'assise, soudain s'arrêter et remonter la succession des pensées. Travail difficile. Pénible. De plus en plus pénible. Le mental demande grâce. Nous accédons à sa supplication. C'est la dernière pensée......

En savoir plus

décélération

La vision du Bouddha était juste: Tout change. Mais incomplète: Le changement s'accélère. On sait depuis les années 1990 que les galaxies s'éloignent les unes des autres de plus en plus vite et on vient d'apprendre que la fonte des glaces de l'Arctique...

En savoir plus

deepavali

Ce matin, mon cher ami Swami Dharmananda m'envoie ce mail depuis les bords du Gange et je ne crois pas le trahir en vous le donnant à lire. Pour vous donner un aperçu de la fraîcheur de la spiritualité indienne qui vous rappelle en ce beau jour de Deepavali...

En savoir plus

silence

2/2 [Car] Dans le monde de l'esprit, le principe « Tu veux*, c'est fait. » est bien connu, alors que loin du sacré, on en arrive seulement à la conclusion: « Tu veux, tu peux. » *: Attention, pour que ce « Tu veux » soit couronné de succès, il doit probablement...

En savoir plus

silence

1/2 L'important en matière de spiritualité est peut-être moins d'accéder, ne fût-ce qu'un très court instant, à l'absence de pensées* que d'en arriver à penser vraiment (la part inconsciente de cette conviction est, seule, essentielle) que cela est possible....

En savoir plus

rafistolage

Tout bien médité, face à la souffrance inhérente à sa création, la seule circonstance atténuante de Dieu, c'est peut-être son inexistence. Il faudrait sérieusement songer à la lui accorder. Ainsi, libéré de son amertume, voire de son courroux, l'homme...

En savoir plus

ruse

Hurlez que vous existez (« Moi, je... ») et personne ne vous entendra. Soyez la discrétion même et quelqu'un au moins saura que vous êtes là: vous-même, nettoyé de votre soi-disant importance. P.S.: Le billet du 23 octobre 2007 évoquait avec un humour...

En savoir plus

noces

La transcendance, ce serait le plus souvent une question d'union. L'Inde a bien étudié le sujet. Il y est question de l'union éphémère mais possible, un certain laps de temps*, de prakriti (ce qui est matérialisé) avec Purusha (l'Esprit) dans les philosophies...

En savoir plus

clairvoyance

Si l'ego n'a en réalité aucune réalité, en méditation, plus cruellement encore que dans tout autre domaine, toute prétention personnelle relève du fourvoiement. P.S.: Le billet du 21 octobre 2007 évoquait le processus de renforcement de la mémoire: r...

En savoir plus

indicibilité

Tout comme le shaman, qui lorsqu'il pose la main sur un arbre oublie tout de ce qu'il y a en amont, le yogi, lorsqu'il touche au silence... P.S.1: Hormis ce billet qui porte le même titre, tapez indicibilité dans la case « recherche (mot-clé) » (colonne...

En savoir plus

prestance

Patanjali, celui sans lequel le yoga n'aurait été qu'un vulgaire gymnastique, trouvait que toute posture (entendez par là une façon physique d'être) devait idéalement se caractériser par une combinaison de maintien et d'aisance (Shtira-sukham asanam)....

En savoir plus