Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

suggestion

(Mieux vaut) toujours laisser derrière soi une traînée de vide, une interminable traînée de vide rieur qui remonte de la montagne froide* de Han-shan. *: Dans les mots de Kenneth White, ce grand écrivain qui donne l’impression par ses écrits de vivre...

En savoir plus

recadrage

« Le yoga est l’état d’union de soi avec le Divin (Ishwara)» , voilà une expression qui ne veut rien dire mais qui peut satisfaire les dévots sans (trop) rebuter le commun des mortels, pour qui Patanjali spécifia que le yoga est l’état* où la cessation...

En savoir plus

hypothèse

98 % des gens « vivent » une vie qu’ils ne connaîtront jamais que dans (et par) leurs rêves. 1% des gens vivent leurs rêves (et c’est parfois une tragédie plus grande encore, comme le disait si bien Oscar Wilde). Le pourcent restant vit sans rêver. Sans...

En savoir plus

exceptions

2/2 Dit autrement, vivre ses rêves ou rêver une vie que l’on ne connaîtra jamais, n’est-ce pas le grand dilemme*? Sauf pour le méditant peut-être, qui vit sans rêves pour être au plus près d’un réel qu’il essaie de comprendre. *: Sachant que 98% des gens...

En savoir plus

exceptions

1/2 Vivre une vie courte et intense ou une vie longue mais ennuyeuse (je pense particulièrement à ces vieilles dans les maisons de retraite qui n’ont même plus la force de mourir), n’est-ce pas le grand dilemme? Sauf pour le méditant peut-être, qui lui...

En savoir plus

curiosité

Méditer est l’état de toute non-action, y compris, et peut-être surtout, de la non-action de méditer. P.S.: Le billet du 20 janvier 2010 est à relire: persévérance .

En savoir plus

suggestion

Le monde où réside le temps est parfaitement imparfait. Et le monde présent, comment est-il, lui? La réponse serait dans la méditation, ce monde autre où le passé n’existe plus, où le futur n’existe pas (encore), où l’on « sait » à quoi s’en tenir avec...

En savoir plus

questions

Il est des jours où les doutes nous submergent. Par exemple lorsque l’on se penche sur quelque chose d’aussi proche de soi que sa pensée. Voici quelques questions auxquelles peu d’entre nous sans doute ont la réponse: Peut-on en même temps penser à quelque...

En savoir plus

intervalle

2/2 Compte tenu des deux assertions en italiques du billet précédent (intervalle 1/2), comment considérer la relation entre la méditation et l’éveil? Peut-être comme ceci: La méditation est cette pratique utile pour atteindre l’éveil (« sans effort, pas...

En savoir plus

intervalle

1/2 Entre l’assertion que « l’expérience mystique ne peut être recherchée. Son seul désir est déjà une entrave, et cela suffit à jeter le doute sur toutes les techniques, qui, en tâchant de reproduire mécaniquement l’extase ou ses succédanés, agissent...

En savoir plus

bienfait

La pratique méditative aboutit à long terme à faire du méditant quelqu’un qui, quand il le veut*, peut ressentir pleinement le présent et vivre alors dedans quasiment seconde après seconde. Il s’agit là d’une faculté rare, la majorité des gens ne pouvant...

En savoir plus

fugacité

La sagesse est concomitante du savoir que tout est impermanent et que chaque seconde d’une vie est précieuse car unique. Unique? C’est qu’elle nous quitte à jamais, cette seconde, dès que nous la vivons. Autant donc être conscient de cette évanescente...

En savoir plus

conditions

Si la méditation est (par essence) l’absence de précipitation*, l’éveil, lui, serait sans doute l’absence de désir. On voit donc, considérant ce second point, que la première (la méditation) ne peut être un passage obligé vers l’autre (l’éveil), elle...

En savoir plus

radicalité

La méditation est ce domaine de l’activité mentale où la précipitation n’a pas droit de cité. P.S.: Le billet du 6 janvier 2012 fut difficile à écrire: malaise.

En savoir plus

prémonition

Dans quelque temps - il ne s’agit pas de siècles - on verra l’époque que nous vivons présentement comme la fin d’un âge d’or* où les gens réfléchissaient et créaient car ils disposaient encore et pour une dernière fois d’un peu de temps et de silence...

En savoir plus

baptême

Le voilà venir dès qu’on l’appelle, l’êtrence, le silence de l’être, et qui mérite bien qu’on le baptise enfin. C’est que cet état d’esprit, bien que le plus essentiel, n’a encore jamais reçu de nom, comme s’il n’existait pas. Serait-ce que trop peu de...

En savoir plus

évolution

Avant que l’on se mette à la méditation on n’a pas d’opinion sur elle. Quand on pratique la méditation, dans un premier temps on croit qu’elle est miraculeuse (certains même écrivent des livres désolants pour dire qu’elle est une panacée). Ce n’est qu’après...

En savoir plus

précocité

C’est avec humour que je le dis: il m’arrive d’avoir raison avant tout le monde (d’où l’intérêt de lire ce blog, cher ami lecteur). Voyez plutôt, après ces considérations préliminaires: Alors que hier je vous parlais du message décalé du sympathique gourou...

En savoir plus

incrédulité

Vu sur le Rhin, un peu avant la Lorelei, un grand « God is love* ». Si c’était si évident que cela, faudrait-il le clamer (lapsus: j’avais écris: le calmer)? En réalité ne s’agit-il pas là d’auto-persuasion pour conjurer une peur due à la conscience refoulée...

En savoir plus

insoumission

Adopter la posture du diamant (vajrasana, aussi appelée la posture du foudre d’Indra) pour méditer (veiller à ne pas tendre les bras comme sur beaucoup de photos sur le net, mais placer les coudes à l’aplomb des épaules pour plus de confort) c’est s’agenouiller...

En savoir plus