Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

épicurisme

Méditer, c’est s’adonner au culte de la banalité extatique. P.S.: Le billet du 29 avril 2008 tentait une approche particulière de l’écologie.

En savoir plus

évidement

Méditer c’est exclure: s’exclure de ce que l’on pense, puis exclure ce que l’on pense. (Alors, rien ne reste que le silence - duquel, bien entendu, rien, strictement rien, ne peut-être dit*.) *: Ne fût-ce que pour cette raison, toujours se méfier des...

En savoir plus

perpétuation

J’aurais, mûre réflexion faite, tendance à croire que s’il a un enfer, il est essentiellement peuplé de parents qui ont fait passer leur propre intérêt avant celui de leurs enfants*. Je ne dis pas cela parce que ce serait au fond ce que je souhaite aux...

En savoir plus

relativisation

Ce n’est (sans doute) ni bien ni mal de mentir. Si par nos déplorables conditionnements religieux le mensonge est entaché de cette notion désuète mais tenace de péché, c'est qu'il y a souvent quelque chose de déplorable dans ses conséquences pour celui...

En savoir plus

réconciliation

Tiraillés qu’ils sont entre d'une part, une certaine pensée chinoise qui nous incite à vivre l’instant qui passe (« C’est en marchant que la voie est tracée.* ») et à ne pas se fier aux mots (« Qui sait que le discours est sans paroles et que le Tao est...

En savoir plus

isolement

Oscar Wilde disait que « le travail acharné n’est que le refuge des gens qui n’ont rien d’autre à faire ». Avec bien moins d’humour certains méditants pourraient le paraphraser en disant que leur pratique régulière n’est que le dernier refuge des gens...

En savoir plus