Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

inversion

Il y a des fois (celles des saoulés de délires religieux), mais une seule soif (lettres inversées de fois) inextinguible : celle de savoir, qui présuppose une attitude de réflexion, de modestie et de courage aussi, il faut bien l’admettre, devant l’intuition que l’on ne trouvera sans doute jamais, sans quel cela nous empêche de chercher avec résolution.

Cela s’appelle la méditation, une posture mentale d’une rare élégance car on y assume avec classe son caractère infructueux (beaucoup la trouvent absurde car non rentable), une activité naturelle, joliment humaine, dans laquelle tous les hommes peuvent se retrouver sans danger - à défaut de se trouver (lol). 

Méditant, on se réunit avec le monde ; préférant la foi, on s’unit avec ceux qui croient la même chose que vous mais on désunit de tous les autres. De frère (ce que la méditation ferait de nous), on devient ennemi, de fraternel on devient fratricide - et il en résulte par exemple ainsi que l’on puisse faire d’Ayodhya, d’Amritsar ou de Jérusalem les lieux de concentration extrême de la haine et de la lamentation. 

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 31 juillet 2014 il était question de gratitude, ce si beau sentiment, et de … Norvège.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article