Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

anamnèse

L’être humain, bien qu’il sache ce que demain veut dire, se comporte exactement comme s’il était d’une espèce temporaire: il saccage sa planète, la salit durablement et en détruit les ressources comme un navigateur qui endommagerait sa voile, pisserait dans sa cabine et mangerait ses réserves dès les premiers jours, un navigateur qui n’aurait pas envie d’arriver et qui se ficherait de l’état de la mer après sa traversée.

Quelle est donc la maladie mentale de ce navigateur et peut-on encore faire quelque chose pour lui?

 

 

 

P.S.1: Dans le billet du 18 ctobre 2015 j'hasardais une réponse à cette question: expiation.

P.S.2: Dans le billet du 16 janvier 2014 il était question de … questions.

Gaspillage du bois, déforestation, assèchement des sols en Chine, illustrés par des milliers de baguettes en bois jetables pour édifier cet arbre où est juché un corbeau: dans la grande salle des Anciens Abattoirs de Mons, l’été dernier, « l’Arbre de la vie » de la chanteuse-écrivain-plasticienne Al Jing.

Gaspillage du bois, déforestation, assèchement des sols en Chine, illustrés par des milliers de baguettes en bois jetables pour édifier cet arbre où est juché un corbeau: dans la grande salle des Anciens Abattoirs de Mons, l’été dernier, « l’Arbre de la vie » de la chanteuse-écrivain-plasticienne Al Jing.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article