Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

mélodies

Quand Smetana nous décrit la Moldau, quand Strauss nous parle des Alpes, ou encore quand Sibelius nous susurre la Finlande, nous « voyons » tout de suite, ou ce si beau fleuve, ou ces divines montagnes à gravir au printemps, ou encore ce pays peu peuplé et donc béni des dieux.

Et que quiconque nous parle de méditation, nous entendrons tout de suite le silence, cette musique inqualifiable, elle, mais non moins parfaite.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 15 janvier 2015 il était question d’une énigme justifiant, si besoin en était, à elle seule la démarche méditative.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article