Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

prémonition

Fait nouveau: le fait de se reproduire aujourd’hui n’est plus simplement générateur de la souffrance existentielle bien connue depuis le Bouddha qui fut sans doute un des premiers à la formaliser, c’est aussi générer la souffrance d’un être en particulier qui va pâtir du récent surnombre d’humains dans son environnement confiné, pollué et « réchauffé », (sans parler de la compétition sans pitié à laquelle il va devoir participer), surnombre dont il sera lui-même la cause pour partie, tout en en étant aussi la victime.

Le moment où est apparue cette deuxième bonne raison de ne pas se reproduire (une raison conjoncturelle en quelque sorte) constitue peut-être le véritable tournant de l’humanité - celui dont auraient été conscients, si l’humanité avait su bien le prendre et donc survécu à sa folie autodestructrice, les méditants de l’avenir qui se seraient penchés sur l’histoire du monde...

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 13 novembre 2013 (qui n’était pas un vendredi) il était question de lucidité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article