Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

cogitation

N’en déplaise à ceux qui sont pétris de certitudes (ou même qui n’en ont que peu, légères ou tenaces), au fond toute croyance, parce que relative, ne peut être que (ultimement) fausse.

Toute croyance? Peut-être (mais* peut-être seulement) y a-t-il quand même une exception à cette règle: la croyance énoncée plus haut que toute croyance, parce que relative est fausse. Celle-là pourrait bien être irréfutable, irréductiblement vraie.

 

 

 

 

*: Cette modération est nécessaire, et si on ne voit pas tout de suite pourquoi, on va méditer la chose. Et c’est cela qui importe, dans le cadre de ce blog.

P.S.: Le billet du 31 octobre 2008 portait le très beau titre de délivrance. Le (re)lire vous ferait (peut-être) du bien.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Françoise ANRIGO - MARTIN 01/11/2012 10:50


A moins que toute croyance ne soit qu'une vérité en devenir !!! Une graine qui ne donnera ses fleurs puis ses fruits que sur le terrain fertile de celui qui la cultive.


Ce qui expliquerait l'observation que la pensée, sauf exception qui confirme la règle, précède la création, aussi éphèmères soient-elles. (la pensée et la création)


Pensées amicales


Françoise

Marc 03/11/2012 12:09



J'aime bien contempler cette hypothèse.


Merci, Françoise.