Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

délivrance

C'est à l'honneur de l'homme d'aujourd'hui que de pouvoir vivre sans référence au divin de la superstition et de la pensée religieuse. De toute façon, s'il médite (et pense par lui-même), ce divin-là n'a plus de place; encore moins même, si d'aventure il a été touché par la transcendance.




P.S.: Le billet du 31 octobre 2007 confrontait succinctement l'art de méditer avec celui de peindre: simplicité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lung Ta 03/11/2008 10:59

hahaha pour moi c'est un peu la même chose ;)

Marc 03/11/2008 20:24


Un peu, oui. Un peu. God et godliness, aussi?


Francoise - Louise A-MARTIN 03/11/2008 10:52

C'est amusant mais le commentaire de Salam exprime ce que j'ai souhaité évoquer dans mon commentaire.Pourtant je ne connais pas plus l'Islam que L'advaïta Védanta dont je dois me rapprocher, moi aussi. En fait, si c'est comme cela, j'aime bien.Agréable semaine et affectueuses pensées à tous. 

Marc 03/11/2008 20:21


Excellente semaine aussi, chère amie.


Salam 01/11/2008 19:04

Les institutions de la religion nous ont longtemps fait croire que la déité se situait hors du champs de notre propre conscience, hors de nous-même, et ca a été une erreur dramatique pour notre développement. Heureusement aujourd'hui cet obscurantisme là recule. Mais pour maintenir la vérité, il ne faut pas oublier que notre ego personnel n'est pas la déité toute-puissante à l'exclusion des autres âmes parfaites et images de Dieu. La déité a été donnée à tous les êtres, dans l'égalité parfaite, tout dépend de la façon dont chacun de nous la cultive. N'oublions pas qu'Il est Lui, Toi, Moi, Nous, Vous, Eux, et au-delà de tous...Que la paix soit sur vous, ainsi que la grâce et la miséricorde.

Marc 03/11/2008 10:02


Une vision qui se rapproche du soufisme et de l'advaïta vedanta. Merci Salam.


marie-claude leloire 31/10/2008 16:34

j'approuve oh combien le terme de DELIVRANCE ! quand l'homme debout se sent responsable enfin de lui-même, qu'il assume par raison son existence, et respecte sa vie pour n'en avoir qu'une et le savoir ...Merci Marc .

Marc 03/11/2008 09:59


Pas de quoi, Marie-Claude. Merci de ton mot.


Francoise - Louise A-MARTIN 31/10/2008 15:32

"ce divin-là" suppose qu'il existe aussi "un divin-ci". Je suis d'accord je ne crois pas non plus à l'existence d'un divin morcellé. Ni divin-ci, ni divin-là. Un divin unique paradoxal car non divisé mais en entier en chacun de nous.manifestation de l'autre club....amical, quand-même.

Marc 03/11/2008 09:59


De club à club, quelques solides passes d'armes qui se terminent par l'émotion de se serrer dans les bras les uns des autres pour conclure que l'important est là.