Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

concession

Tout ce qui est connu du mental serait créé par lui.
Même la Réalité Ultime n’existerait qu’en tant que concept.
Quand le mental est à l’arrêt, ce qui est serait hors de question.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

genfi 16/12/2006 09:07

Le mental peut-il être à l'arrêt? Les pensées ne sont que l'activité normale de l'esprit. Par contre, la saisie de ces pensées qui surgissent, voilà un processus qui peut être interrompu.

Marc 16/12/2006 12:08

Le mental peut-il être à l'arrêt? Qui peut le dire? Le "je" peut-il le savoir? Que s'en approcher soit possible fait peu de doute (expérience de tout méditant) mais l'hypothèse du silence total relève de l'extrapolation théorique. J'ai souvent parlé de ces tâtonnements; et sur le mental en mouvement tu trouveras entre autres cinq propositions étalées du 7/11 au 11/11 (à dénicher via la liste complète ou via le calendrier).Si tu veux "approfondir" ce sujet, je te conseille de te référer à la Mandukya Upanishad qui explicite bien le concept de turya, quatrième état de la conscience. Là, tout est dit. Et de compétente façon.

irene 15/12/2006 14:22

puisque le mental ne s'arréte jamais. tu as sans doute raison.

Marc 15/12/2006 20:57

Je ne prétends pas avoir raison, mais si c’est le cas, ce n’est pas pour le motif que tu invoques. Désolé, mais je dois rendre cela clair. J'apprécie que tu sois d'accord, mais tant qu'à faire, que ce soit sur ce que j'ai écrit.

Elena 14/12/2006 22:33

Il semble que le mental ne fonctionne qu'avec la mémoire et rien de nouveau ne peut naître venant de lui...

Marc 15/12/2006 10:18

Je connais trop mal l’amnésie en tant que pathologie pour te répondre.Concernant la mémoire « ordinaire » à laquelle tu fais sans doute plus allusion, il me semble que c’est le pari du méditant de faire comme si le déconditionnement total était dans ses cordes. On pourrait peut-être d’ailleurs définir le méditant comme étant celui qui estime que c’est par ce déconditionnement qu’il faut commencer, qu’en un sens il faut tout reprendre à zéro. On mélange tout et on recommence en retirant du jeu les cartes marquées au sceau de l’impossibilité et autres a priori inhibant. 

Jean Christophe Bataille 14/12/2006 20:06

Le non-être n'est pas.

Marc 15/12/2006 10:16

Le non-être est un concept. Sa réalité est question d’opinion. Quand le mental est à l’arrêt, le non-être n’est-il pas hors de question?