Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

confrontations

Il est dit que le flamenco est une des façons les plus judicieuses de faire face à un chagrin d’amour: on y retourne le fer dans la plaie jusqu’à l’insupportable, jusqu’à en transcender la douleur.
La méditation serait alors à la douleur de vivre ce que le flamenco est à la douleur de n’être pas ou plus aimé. Ici non plus on ne se voile pas la face, on contemple au contraire crânement cette souffrance qu’est l’existence (parsemée d’îlots de bonheur, c’est entendu). On en est le témoin sans s’autocensurer, sans suggérer de direction confortable au mental confronté à ces circonstances. Jusqu’à les transcender, ici aussi.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Elena 17/12/2006 15:06

Quel difficile chemin, mais le seul possible vers l'issue...

céleste 15/12/2006 19:13

superbe fulgurance!on ne peut pas nier indéfiniment.L'art, sublimation de la souffrance?

irene 15/12/2006 14:23

Soigner la douleur par la douleur en la transcendant, pourquoi pas, c'est mieux que la nier...

Larma 15/12/2006 11:39

Superbe métaphore Marc . C'est tout à fait ça

La petite cerise sur le gâteau 15/12/2006 11:34

Je crois que ce n'est que comme cela qu'on les transcende...c'est en tout cas la seule solution que j'ai pour le faire, contempler la souffrance, aller jusqu'au bout d'elle jusqu'à entrevoir dans sa fin...un nouveau commencement...Bises Marc et bonne journée à toi :)