Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

éveil

2/5
Nous serions tous « éveillés » car le monde aurait besoin de l'éveil de la conscience pour prendre conscience de lui-même*.
L'éveil serait alors le paradoxe par excellence, un état recherché et trouvable tout autant qu’un état naturel qui ne nous aurait jamais quittés et ne nous quittera jamais.




*: "Awakening is the quality of all of what is outside the black holes of this universe," m'a dit un jour en rêve un jnani, simple moine de l'Himalaya, en regardant les sommets enneigés, au loin, vers Gangotri. Et c'était clair.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dharma Shishya 11/06/2007 21:48

C'est sans doute pour cela qu'il faut lâcher prise. Car plus on s'attache à chercher l'Eveil, plus on s'en éloigne.Difficile...

Artno 04/06/2007 16:10

je n'ai pas bien saisi où était le paradoxe, ou si, nous recherchons se que nous avons déjà... c'est exacte, tout est là, il faut l'éveiller; Le monde extérieur n'est là que pour ,ous aider à éveiller notre monde intérieur.

Marc 07/06/2007 11:17

Où est le paradoxe? Chercher ce que l'on a déjà mais qu'on ne peut trouver qu'en cherchant.Monde extérieur, monde intérieur? Quelle différence?Grand bonjour,Marc

Leloire Marie-Claude 03/06/2007 23:38

Que serait ce monde sans nous pour l'imaginer ?

Marc 04/06/2007 09:41

Un autre trou noir?

cat 03/06/2007 10:07

Le visage regarde le visage mais ne le voit pas !merci Marccat

Marc 04/06/2007 09:54

Ou le daim de l'Himalaya se demandant bien d'où vient cette odeur de musc qui ne le quitte pas... (Métaphore indienne)