Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

relativisation

Ce n’est (sans doute) ni bien ni mal de mentir. Si par nos déplorables conditionnements religieux le mensonge est entaché de cette notion désuète mais tenace de péché, c'est qu'il y a souvent quelque chose de déplorable dans ses conséquences pour celui à qui il s'adresse. Encore qu'il faille le voir dans un contexte de bilan: mentir porte parfois à (moins) déplorable conséquence que ne rien dire ou même que dire la vérité.

Cette dernière notion étant bien entendu aussi relative - limité est le mental de celui qui la profère, vous dira le méditant au long cours - que celle de mensonge. Mais c'est là une toute autre - très instructive - histoire.

 

 

 

 

P.S.: De quoi avez-vous besoin maintenant? Réponse dans le billet du 22 avril 2009.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Saint-Songe© 09/05/2011 07:14



Et difficile "pratique", cher ami, j'ai tenté : eh bien, je  puis dire que la vérité peut blesser l'autre, et , de le perdre, alors que toi, tu ne mentais pas : c'est très difficile de tenir
un jour entier sans mentir (ma voisine bien trop curieuse : il faut bien que j'use de tous petits mensonges pour espérer vivre - un peu - sans me sentir "attaché" à sa curiosité...malsaine,
mal  placée), C Q F D...


Ajoutons : pensez-vous que nos politiques sont des experts en vérité ?



lilou 22/04/2011 20:28



Qu'est ce qu'un mensonge ?
une dissimulation de la vérité.
Quelle vérité ?


Il est un point où le mensonge devient d'une totale inutilité car il suppose un désaccord en soi qui n'a plus lieu d'être..et cela en dehors de la notion de bien et de mal.


 



Marc 08/05/2011 21:19



Encore une belle vision de choses.



Francoise-Louise 22/04/2011 15:14



Je pense quant à moi qu'il n'est pas positif de mentir. Nous ne sommes pas dans le bien et le mal mais dans l'opportun et le dommageable.


Il suffit d'apprendre à dire ce que l'on croit être la Vérité ou à choisir de se taire.


- Où est passé ce lapin, dit le chasseur.


-Il doit se cacher dit la représentante de la défense des animaux. (même si elle a vu la direction prise.) Ce faisant elle ne ment pas mais ne répond pas à la question


 



Marc 08/05/2011 21:18



Belle réflexion aussi.



Saint-Songe© 22/04/2011 12:03



Nul être humain sur terre qui n'ait menti..... D'ailleurs, il paraîtrait que, pour la santé du psychisme (et,, de l'esprit ?) que les petits mensonges sont nécessaires (ceux qui ne nuisent à
personne).... Essayez de ne dire que la vérité , ne fût-ce qu'une seule journée, sur tous les sujets, les faits et gestes, que la strice vérité, vous vous sentirez dans une très étrange attitude
face à un monde environnant qui, pour avancer, n'a de cesse de : tricher, mentir, voler, s'accaparer, détourner, faire impasse sur..., voiler, cacher, tromper (et se tromper), oublier de dire,
gémir à tort et à travers , dire sur untel et autres, briser par injustice l'intégrité d'une personne, salir, vomir sur, et j'en passe et des meilleures.... Avec cela, le ciel vous tienne en joie
!



Marc 08/05/2011 21:17



Belle réflexion.