Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

rapprochements

Et si la Réalité Ultime (Brahman) était infiniment plurielle, diverse et appréhendée d’aussi « valable » façon* par chaque conscience de cet univers peut-être infini?

Plutôt que de La voir comme un sommet unique où chaque conscience tendant vers lui se trouve à une hauteur différente sur ses flancs, pourquoi ne pas l’envisager comme se rapprochant au plus près pour « faire corps » avec chaque conscience qui, par sa seule existence plutôt que par son effort pour tendre vers elle (démarche illusoire dans cette hypothèse) lui donne vie et réalité….ultime?

*: Cela va de soi car tout jugement de valeur ramène à cette manie de comparer qui doit lui être étrangère.

P.S.: Dans le billet du 2 août 2008 il était question d’observations, ainsi que dans celui de la veille que vous pouvez lire via le lien en bas du billet ou en cliquant ici: http://fautedemieux.over-blog.com/article-21658651.html​.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
C'est peut être une idée "d'efforts" qui est sous-jacente, et non une idée "d'éloignement" qui nous est montrée... La nature humaine a tendance a réduire l'idée d'efforts en des proportions de compréhension qui fait que celle-ci ne fait pas d'effort...
Répondre
M
Et peut-être est-ce bien ainsi car quand on essaye, est-on encore en harmonie avec soi-même?<br /> C'est Paul Auster qui disait que &quot;les bonnes choses n’arrivent que lorsqu’on renonce à les espérer; à l’inverse, trop espérer les empêche de se produire&quot;.