Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

déclarations

1 "Le vide aurait suffi" , aurait dit Cioran. Comme il n’a pas été écouté, il ne reste que le silence pour rendre hommage à ce trou noir dont nous avons été ôtés, Dieu sait pourquoi. Profond le silence, vibrant l’hommage. 2 Il pleuvait ce matin-là, lorsque...

En savoir plus

sagesse

Un méditant désignerait peut-être la sagesse comme la combinaison d’une "pratique" éclairée du silence (méditation assise, contemplation, etc.) avec une grande humilité (notamment parce qu' il n'attend rien de ce qu'il vit - sauf peut-être d'être rappelé...

En savoir plus

sérénité

La comparaison est la première violence. A bien réfléchir, seul un mental violent compare: sa sanction est dirigée vers ce qu’il place plus bas.Le mental serein du méditant est loin de cela.

En savoir plus

surprises

2/2 …De la même façon que le hatha yoga pratiqué « à l’occidentale » ouvre parfois sur un monde que l’on ne soupçonnait pas au départ, la pratique méditative de l’assise peut sans doute apporter d’autres résultats que ceux escomptés dans l’effort et déboucher...

En savoir plus

surprises

1/2 Faire du hatha yoga de façon dépourvue de perspective autre que la recherche d’une bonne santé apporte peut-être parfois quelque trésor du type de celui qu’évoque La Fontaine dans son merveilleux poème Le laboureur et ses enfants . Nous faisons quelque...

En savoir plus

préférence

Perdre ce que nous avons de pensées pour être ce que nous sommes de silence. Samuel Becket disait par ailleurs que « le silence est notre langue maternelle » et Miles Davis que c'est là la véritable musique et que toutes les notes ne font que l'encadrer....

En savoir plus

indépendance

Entendu hier soir, sur Arte, dans le film de Conrad Rooks, Siddhartha , cette perle de non-conformisme : « Je sais que l’enseignement du Bouddha est excellent, cependant je veux suivre mon propre chemin. » Le fleuve a beaucoup appris* à Siddhartha, un...

En savoir plus

universalité

Parler de méditation hindoue, bouddhique, chrétienne, musulmane ou autre n’aurait pas de sens. Se revendiquer d’une méthode en ce domaine serait n’avoir rien compris à sa grandeur, à son mystère, à son universalité; ce serait ignorer tout de ce silence...

En savoir plus

aisance

Méditer, c’est comme flotter dans l’espace, là où, comme dit Anousheh Ansari dans son space blog*, « everything is effortless » , tout se fait sans effort. Nous faut-il un mode d’emploi pour contempler un lever du jour - même depuis ce bas monde - et...

En savoir plus

indicibilité

La méditation ne serait pas observée par le mental et se produirait à mille lieues de lui; et lui, il ignorerait tout d’elle. Parler même d’une observation silencieuse et impersonnelle, d’une prise de conscience (même spontanée) serait encore trop. Au...

En savoir plus

désintéressement

La méditation bien comprise ne serait pas une entreprise avec méthode et but. Lui attribuer ceux-ci, ce serait la réduire à l’une de ces vulgaires activités où l’on recherche un enrichissement quelconque, sillonnant ainsi les contrées habituelles du mental....

En savoir plus

Vendredi 29 septembre, restez chez vous. Arte-tv se propose en effet de nous étonner et de nous montrer une Inde « à l’immense culture ». Ce n’est que justice quand les philosophes pensent encore peu à ranger Shankara et Aurobindo aux côtés de Platon...

En savoir plus

intensité

La Réalité serait réalisée en un instant. Les actes, eux, se réaliseraient pas à pas, d’éternité en éternité*. C’est peut-être cela dharana, la concentration naturelle dont parle Patanjali, l’auteur des Yoga sutra . * : Le présent intensément et totalement...

En savoir plus

rendement

Penser et faire les choses l’une après l’autre. Sans hâte, en conscience*. Nous ne pouvons pas respirer deux fois en même temps. * : L’efficience est à ce prix, même si le but est autre que le profit.

En savoir plus

altitude

« Yoga chitta vritti nirodhah. Le yoga est l’état dans lequel les fluctuations du mental se sont immobilisées », disait Patanjali. Peut-être vaudrait-il mieux parler de fluctuations de l'humeur. Avec les années, nous nous rendons compte que nous avons...

En savoir plus

contentement

« Celui qui se dresse sur la pointe des pieds ne peut se tenir debout », dit le Tao te King (en 24). Toute louable que soit cette critique de l’ambition, et bien qu’elle s’applique à l’humanité tout entière, elle n’aurait pu être formulée en Inde sacrée...

En savoir plus

soutien

Si la méthode analytique de relaxation musculaire d’un Edmund Jacobson opère du physique vers le psychique, l’inverse est possible aussi: la relaxation psychique agit sur le corps et le détend. Une méditation dans l’absolu silence induit la relaxation...

En savoir plus

tentation

Serait-il possible qu’il n’y ait pas de limites à la conscience et que l’on puisse dans ce cerveau même toucher l’infini, Purusha (l’esprit, ce qui n'est pas la matière), rejoindre Brahman (la réalité ultime)? En Inde, le shamkya l’affirme (pour le premier),...

En savoir plus

hypothèses

3/3 Et si nous "réalisions" qu’aucune méthode (y compris la méthode dite de la non-méthode, qui est encore une méthode, un désir conçu par un ego) ne mène au Réel? Que ce dernier est au-delà de tout ce que nous pouvons faire ou ne pas faire pour l’atteindre,...

En savoir plus

hypothèses

2/3 Et si l'évidence nous advenait - le mental en serait l'initiateur, c'est entendu, et on ne peut y compter réellement, car cessant de s'illusionner, il prendrait le risque de découvrir l'un ou l'autre chemin menant vraiment à sa propre mort - que nous...

En savoir plus