Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

désespoir

« qui etait chavement instruit qu'il a dit ..malrot je crois ? » Commentaire lu samedi, quelque part sur le net.

Voilà le monde d’aujourd’hui. S’y opposer? Nous y allons de toute façon. Lui parler de méditation peut-il l’atteindre? Some nou encor dans lumin, malrot?

P.S.: Dans le billet du 12 juin 2009 il était question de fusion.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Frédéric 13/06/2013 06:48

Malrot (on jacte bien le FrancaouÏ alors n'oublions pas le thé à la fin) oré di "le XXI° siècle sera spirituel ou ne sera pas" (pour ma par jcroix pa kil é vrémen di sa) (put1 jean chi pour écrir komsa ! ;o) ) Bon b1 jcroiken lizan ton tex on a la réponse allah question kil pozé !

Maintenant (je vais reprendre mon parler habituel, avec son lot de fautes zabituelles zossi ;o) ) cela veut-il dire qu'il y ait une désespérance à avoir concernant l'avenir et les jeunes ? Je ne crois pas. Internet a un effet déformant, il amplifie tout. Est-ce que les jeunes sont moins cultivés qu'avant ? Je ne pense pas non plus. Par contre qu'il y ait une perte de compétence en orthographe globale, ça c'est possible (mais je ne parle pas de la manière d'écrire de mon 1er §)
Non je crois que c'est le lot des vieux, heu pardon, des personnes d'âge mûr et pleines de sagesses ;o) , comme nous :oD, à chaque génération de s'affoler sur les pertes de valeurs et de repères !
Mon père qui a écrit son histoire (du quotidien) avant de mourir, disait que ses grands-parents déjà parlaient de leur temps, d'une manière nostalgique, alors que lui-même disait que finalement il y avait peu de différences avec son mode de vie à lui , par rapport à la différence entre sa vie et celle de ses petits enfants !
Aller belle journée à toi kant m'aime Marque ! ;o)

Frédéric 13/06/2013 20:35

juste pour m'assurer : je répondais à Marc concernant un article, j'espère ne pas avoir interféré dans la conversation et pu faire croire qq chose de négatif concernant "Saint Songe", si cela avait été mal interprété, j'en suis désolé et vous prie de m'excuser ! :o(

Saint-Songe 13/06/2013 20:00

Parler ne vaut rien de toute façon...disent souvent les chefs indiens !

Saint-Songe 13/06/2013 19:31

Monsieur, vous m'en voyez désolé, j'entendais "faire silence" par ceci que vous pouvez 'exercer" - donc, à mon endroit comme à envers tous - : "s'exercer d'une façon inconditionnelle à la non-violence, prise au sens le plus large de ne blesser qui que ce soit en acte, en parole et même ou pensée".... = répondre par le silence, en mon esprit...

Frédéric 13/06/2013 19:19

Merci Marc, je suis plus ou moins d'accord avec lui, car c'est encore une façon de raisonner binaire (je simplifie, car je ne voudrais surtout pas accuser ce monsieur de pensée binaire ;O) )
les liens avec internet ne sont pas que du virtuels, mais peuvent être aussi chargés d'émotions, d'authenticité, de partage que bien des liens de la vie "courante" (IRL comme disent les geeks) qui sont superficiels. Mais tout excès nuit !
le pb est en effet si on arrive plus à s'en passer, ou à retrouver la vie telle que la vivait Thoreau, ne serait ce qu'une fois par an, une fois par jour ;o)
En tout cas tu as raison, mon père avait des idées vers où cela nous emmenait, mais il était très certainement (comme moi) bien en dessous.
pour l'adresse si tu peux mettre celle de mon dernier blog (je suis un nomade des blogs, j'essaime et je les aime ;o) ) :
http://frederic.baylot.org

chaleureusement

Frédéric

marc Delforge 13/06/2013 13:25

Merci. Je vous ai remis dans mes ailleurs pour nous parler encore de la solitude et du silence.

Saint-Songe 12/06/2013 18:50

Some nou encor dans lumin, malrot? (non , je pense que c'est une erreur que d'abonder dans leur sens, en surlignant d'un ajout identique, face à cela, je donne toujours du silence, gardant mes acquis plus nets que ceux du Net pas très net !...)

marc Delforge 13/06/2013 12:23

"Donner toujours du silence": que dire de plus qui ne soit de trop? Merci pour ta vision des choses.

marc Delforge 12/06/2013 17:54

Malraux qui aurait que l'analphabète...