Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

délivrance

Les défauts du monde ne sont pas à observer, déplorer et corriger ailleurs qu'en nous-mêmes.

Comprendre d'abord qu'étant le monde, ses défauts sont les nôtres et que nous en sommes responsables.

Transcender ce « nous » dans l’expérience transformative. Suite à quoi nous ne sommes plus « responsables » (mais libérés de karma, diraient certains) car nous avons agi en responsables et nous avons compris que nous étions ceux qu'il fallait changer – nous l'avons fait - nous sommes libres. Paradoxalement alors, nous sommes (toujours) Réellement les autres mais nous ne sommes plus responsables de ce qu’ils (eux, c’est-à-dire nous) font. Nous intégrons ce paradoxe et il se transforme en une prise de conscience toute autre et littéralement indescriptible.

(Notons enfin deux autres paradoxes à ce sujet: 1) Cette énumération dans le temps exprime en Réalité un phénomène instantané. 2) Cette (indécelable) transformation est à la fois illusoire et réelle.

P.S.: Dans le très ancien billet du 20 août 2007 il était question de sexe, d’orgasme et de satori: rapprochement.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dubois 21/08/2013 02:02

Magique

Saint-Songe 20/08/2013 19:01

Curieux ce "rapprochement"... sexe, orgasme, satori.., et les "défauts / des faux " du monde...