Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

suggestion

Notre désespoir fondamental vient-il de ce que nous nous sentons terriblement impuissants devant le mystère de l’existence du cosmos ou du fait que nous pensons que nous ne résoudrons jamais l’énigme de son pourquoi (voire même: saurons-nous jamais s’il existe Réellement ou seulement comme réflexion de notre conscience - et dans ce cas notre conscience, qu’est-elle?) puisqu’aucun humain* avant nous n’y serait parvenu?

Si c’est la seconde option qu’il faut choisir, alors ce désespoir est-il irrévocable? Aucun humain avant nous n’aurait résolu cette énigme métaphysique en contemplant jusqu’au vertige le ciel bleu profond de sa vallée, un jour ensoleillé d’hiver alors que l’été est encore si loin? Qui ne nous le prouve, d’abord? Ne se pourrait-il pas que certains se soient tus? Et même si nous devions être les premiers, pourquoi refuser ce défi pour l’un ou l’autre prétexte? Pourquoi ne pas chercher, sans forfanterie certes, mais sans défaitisme non plus? Pourquoi ne pas tout oublier du contexte historique de cette recherche jusqu’à ce jour? Pourquoi ne pas repartir radicalement à zéro? N’est-ce pas cela aussi, après tout, méditer?

 

 

 

 

*: Y compris bien entendu « les Dieux » et celui que d’aucuns ont appelé le fils de Dieu.

P.S.: D’autre part, les billets du 25, 26 et 27 janvier 2007 intitulés recherches adoptaient un point de vue apparemment incompatible avec celui du jour. Il est d’autant plus intéressant de les comparer.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

lilou 30/01/2011 18:56



" ne se pourrait il pas que certains se soient tus "


Ceci d'autant plus que les mots peinent à dire une telle rencontre..



Marc 01/02/2011 11:34



Un telle rencontre avec la solution métaphysique de l'énigme ou avec...?