Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

questions

Le but de la vie humaine, comprise dans son acceptation la plus noble, semblerait être pour le moins de réfléchir sur la vie et sur cet immense univers dans lequel elle se situe: Pourquoi TOUT CELA? Et pourquoi cette vie qui nous permet de se poser cette question-là précisément ?

Certains méditants sur la chose se rendent compte (ou pensent se rendre compte) qu’ils ne trouveront jamais de réponse à ces deux questions, pas plus d’ailleurs qu’à nombre d’autres qui leur sont connexes et qui couvrent, pour faire bref, le champ de la métaphysique. Mais ils savent aussi qu’ils doivent quand même chercher (et ils trouvent sans doute une esthétique consolante autant qu’encourageante dans cette recherche littéralement désespérée, selon eux).

D’autres méditants, plus pragmatiques, rétorquent que les réponses existent à ces questions, qu’ils les cherchent et les trouveront – et même s’ils savent que personne n’y est encore parvenu, peu leur importe, ils ont l’enthousiasme des conquérants.

Quel que soit le camp dans lequel on se situe, une question intéressante surgit, question qu’il faudrait peut-être considérer avant toutes les autres: Qui sont ceux qui sont les plus prêts de cette vérité que tous cherchent? Ceux qui persévèrent, forts de leur conviction d’arriver au but, ou ceux qui, sans se faire d’illusion, cherchent quand même de toute leur âme?

Risquons ici une réponse sous forme de question, là encore: alors que les premiers risquent à tout instant de verser dans la facilité des certitudes illusoires et des croyances confortables, les seconds, eux, n’ont-ils pas déjà atteint sans le savoir l’autre rive de nulle part* ?

 

 

 

 

*: Titre d’un ouvrage publié par l’auteur de ce blog aux Editions Dricot, à Liège, en 2000.

P.S.: Le billet du 15 septembre 2006 parlait de cohérence.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

... 11/10/2011 19:27



Merci! Je l'ai commandé aux édiions Dricot et reçu, avant même de l'avoir payé!



Marc 10/11/2011 18:16



Bonne lecture et merci de votre intérêt.



... 20/09/2011 11:03



Peut-on encore se procurer ce livre?



Marc 11/10/2011 18:45



Bien sûr, chez Dricot sans doute car il ne doit pas être épuisé; et je peux aussi t'en envoyer un exemplaire si tu le désires. Mon email est marcdelforge@yahoo.fr.



mamalilou 18/09/2011 03:14



j'ai du moins la certitude que cet écrit-là arrive à bon port de toutes les âmes...



Marc 11/10/2011 18:41



Si peu d'âmes me lisent, Mamlilou...



choisirlaconfiance.over-blog.com 16/09/2011 08:45



Je pense que, conformément à notre monde tout autant paradoxal que le sommeil, la Première question à se poser n'est pas "Pourquoi" mais "Comment" je traite tel ou tel évènement.


J'ai remarqué qu'une fois les réponses (nettement plus accessibles) au "Comment" étant trouvées et appliquées, les réponses au Pourquoi se présentent d'elles-mêmes, pas forcément uniques et
souvent échelonnées dans le temps.


Pensées amicales.


Françoise-Louise



Marc 16/09/2011 10:11



Tu parles là d'événements (et tu veux sans doute dire comportements humains). L'existence de la vie et de la matière relève, elle, de la métaphysique.


Amitiés,


Marc