Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

pressentiment

On dit que la masturbation est notre « dernier tabou » et qu’il est en train de tomber*, mis à mort par l'estocade rose d'un usage en va-et-vient de l’internet.

La planète de l'homme, qu'est-elle d'autre qu'un terrain pour marchands? Rien n'y résiste aux appétits commerciaux. A un tel point qu'on regrettera peut-être un jour de n'avoir remplacé par aucun garde-fou crédible et tolérant nos religions moribondes où le diable était trop ostensiblement actif.

 

 

 

 

*: Il y a toutefois de quoi en douter: les a priori véhiculés sans vergogne par les religions « chrétiennes » - Que le Christ, s’il a existé, me pardonne d'avoir associé ne fût-ce qu'un instant son nom à ces mystifications vénales et veuille bien considérer l'usage restrictif des guillemets! - au fil de leur tristement sanglante histoire, sont tellement ancrés dans l'inconscient collectif de l'Occident!

P.S.: La spiritualité, mais où se niche-t-elle donc? Le billet du 28 mars 2008 tentait de répondre.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Saint-Songe© 28/03/2011 12:55



"tabou" ?... Ah non, pas pour moi....



Marc 29/03/2011 09:55



Le sujet de ce billet est dans le second paragraphe.



cat 28/03/2011 11:35



L'onanisme non pathogène est un tabou dès lors qu'il est vu sous le prisme du vice. Pour autant, il est ce qui permet certaines décharges pulsionnelles bien nécessaires à l'Homme au sens humain
du terme. Personne n'y échappe et cela peut-il par l'entremise d'internet ? j'en doute !


Au delà se laisser emporter par le Diable est un choix, conscient ou inconscient. Pourtant, l'Homme n'est-il pas libre de se choisir comme garde fou d'un monde qu'il forme à son image ? Qu'en
est-il de sa responsabilité tout autant individuelle que collective ? Les religions sont mortes à force de mensonges, et en même temps s'en dédouaner n'est-il pas nécessairement vital pour
l'Homme en tant que pour grandir, il est souhaitable de quitter ses béquilles.



Marc 29/03/2011 09:54



Beaucoup de bonnes questions, Cat, mais qui nous éloignent du sujet. Est-il fondé, ce pressentiment que les religions n'ayant pas rempli leur rôle d'élever l'homme à un niveau convenable de
moralité, le monde futur s'en mordra les doigts?