Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

perspectives

L’homme bon n’étant jamais « payé » et l’homme mauvais ne « payant » jamais, si on considère que Dieu existe et que l’individu (l’ego) n’est pas illusoire, alors le monde est incompréhensible.

Si par contre on considère que Dieu n’existe pas (sous une forme qui nous satisferait du moins) et que l’individu est une figure de l’esprit, une figure de son esprit, une figure en Réalité tout à fait illusoire, si l’on voit dans la foulée que Dieu est l’état sans ego, qu’Atman (l’âme individuelle, pour faire bref) et Brahman (la Réalité Ultime dont parlent les Upanishads) sont un, alors le monde commence à prendre une forme moins insensée que le méditant n’aura de cesse de tenter de comprendre et d’approcher au plus près.

C’est peut-être cette recherche le chemin.

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 3 mars 2012 il était question d’une condition.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article