Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

passages

La pratique du yoga peut se voir en termes de passages plus ou moins successifs. Nous les examinerons progressivement. Le premier:

 

1/5

- Par un yoga nidra ou toute autre forme de relaxation (Schultz, Jacobson, etc…), détendre chaque partie du corps puis se rendre compte que le corps est plus que la somme de ses parties*; pour le dire autrement; passer du "corps que l’on a" au "corps que l’on est".

 

 

 

 

* : Cette ineffable sensation de globalité corporelle se retrouve aussi lorsque, les yeux fermés, on "contemple" son corps en position assise (dans padmasana ou dans une de ses variantes approximatives): on a sorti la tête comme une tortue le fait pour s’extraire de sa carapace, puis on la laisse tomber jusqu’à ce que le menton touche la poitrine et que la base de la nuque soit bien étirée; le corps ainsi appréhendé est remarquablement… global.

P.S.: Le billet du 10 novembre 2008 parlait de dérobade et celui de ce même jour, mais un an plus tôt, d’iconoclasme.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article