Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

passage

Méditer. On a tendance à voir en cela une activité qui se démarque et une habitude à prendre.

Or méditer, ce n’est ni plus ni moins que vivre. Et on médite comme on vit, spontanément. Et même si on en est conscient on ne s’en gargarise pas, on sait que l’on médite tout comme on sait que l’on vit. Point.

Mais revenons à ce premier aspect, à cette « activité » où l'on s'applique. Pas d’inquiétude! Dans celle-ci, si on persiste, il y aura tôt ou tard un changement remarquable: un (beau) jour, on passera d’une activité consciente à un état naturel. Ce passage vers l’intériorité est celui de l’accession à ce qui doit aller de soi.

 

 

 

P.S.: Le billet du 22 mars évoquait la méfiance qu’il faudrait avoir vis-à-vis du temps.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article