Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

omission

Une récente émission de télévision nous apprenait que l’homme occidental accumule au cours de son existence un énorme déficit de sommeil.

Tant qu’à faire, on aurait pu souligner aussi qu’il en va de même de l’état méditatif pendant la veille. [Et l’on parle ici de cet état de pur bonheur que ne connaissent plus que les rares humains qui ont cette faculté de parfois ne rien faire que rêver ou penser de façon extrêmement soutenue ou ne penser à rien de particulier ou ne penser à rien du tout ou même ne même pas penser; on parle aussi ici de cette faculté de n’attendre rien ni personne, de s’asseoir en silence (sans bruits autour de soi, ni subits, ni provoqués), sans soucis, sans préparation du futur; et on ne parle pas bien sûr de tout état méditatif enseigné, provoqué, induit dans un but quelconque, fût-il ce que d’aucuns appellent spirituel*.]

 

 

 

 

*: Et si le spirituel c’était le spontané, l’inattendu, l’offert lorsque rien, strictement rien, n’est demandé?

P.S.: Dans le billet du 19 mai 2011 il était question de Pina Baush , de Wim Wenders, de Frédéric Vitoux et d’un certain Roger: perfections.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sylvie 21/05/2012 03:40


Quelquepart, c'est pas obligé je peux et j'ai même pas besoin de vouloir.


Sylvie