Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

indispensabilité

Sans la méditation pour lui donner leurs qualités, le vide et le silence resteraient des notions abstraites.





P.S.: Le billet du 4 avril 2009 proposait une courte définition de cette méditation.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

mamalilou 18/04/2010 02:27



et inversement...



Marc 30/04/2010 10:00



Je ne l'avais pas vu!



viator 16/04/2010 00:51



... Loin de moi l'idée même de proposer une définition ! Je rebondissais juste sur votre "fulgurance" du jour : la méditation rend le vide concret, palpable – piein, en quelque siorte. Plein de
quoi ? Ceci n'est pas une question qui appelle nécessairement une réponse...



viator 08/04/2010 12:25



La méditation, ne serait-ce pas précisément le silence vécu, le vide habité par une présence ? Ma présence ? je crois plutôt : La Présence. Pour le dire avec Saint Paul :
"ce n'est plus moi qui vit, c'est Lui qui vit en moi". Lui ? Pas vraiment une personne, plutôt une présence. La présence de la présence...



Marc 15/04/2010 20:28



La méditation, c'est tant de choses. Relisez ce que j'en disais dans la colonne de gauche en bleu à côté de votre commentaire. Loin de moi l'idée de vouloir vous imposer ma définition.