Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

incapacité

Le mental serait irrémédiablement inapte à la perception de la Réalité Ultime (Brahman) qui est nous.

Le mental ne pourrait observer que quelque chose (jugé par lui) extérieur à lui-même.

La Réalité Ultime serait inhérente à Elle-même. Incluant tout, y compris le mental*, Elle ne pourrait être perçue par un fonction (se pensant) extérieure à Elle-même.


Si ces hypothèses se vérifiaient, cela conforterait alors le méditant dans sa « recherche »** du silence, cette absence de pensées, seule susceptible de l’amener à la transcendance, ce saut quantique de la conscience que connaît bien par ailleurs l’adepte du rinzaï zen lorsqu’il atteint le satori en « solutionnant »*** un koan.

 

 

 

 

*: Inclusion et essence. Le mental serait aussi la Réalité Ultime.

**: Recherche est un très mauvais mot, ce silence étant l’absence de toute recherche, mais hélas, je n’en vois pas d’autre. Voyez ce billet pour comprendre: http://fautedemieux.over-blog.com/article-6176399.html

***: Autrement que par le raisonnement.

P.S.: Dans le billet du 21 janvier 2010, il était question de beauté: imperfections.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article