Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

glissement

Vous pouvez vouloir abolir le temps, revenir en arrière ou encore être déjà plus tard, vous pouvez vouloir abolir les distances, aller de plus en plus vite d’ici à là-bas, rejoindre physiquement l’Irlande ou la Mongolie en un battement de cils*, vous ne ferez jamais qu’atténuer votre frustration.

L’ennemi, ce n’est ni l’espace qu’il faut vaincre, ni le temps qu’il faut tuer, l’ennemi c’est nous désirant.

Glisser de « se contenter de » à « être content de », c’est la voie de la méditation.

Être immobile dans le temps autant que dans l’espace, c’est là notre seule victoire possible sur nous-mêmes.

 

 

 

 

*: Et un jour l’humanité y serait sans doute parvenue si elle avait ne s’était pas suicidée dans sa prime jeunesse.

P.S.: Le billet du 20 juillet 2011, un peu ardu, évoquait la fluctuation de l’esprit entre les niveaux de conscience et en donnait un exemple célèbre.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sylvie 23/07/2012 18:50


Descendre un peu quand c'est trop!