Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

extinction

La représentation peinte d’un « salvator mundi » dans le Monde du 23 juillet que je lisais devant un café matinal dans un galerie commerçante où la mauvaise humeur était partout palpable, cette image me fit soudain découvrir la chose suivante, terrifiante de lucidité:

Le monde ne doit pas être sauvé, en revanche il ne doit plus être créé. Pour cela il « suffit » que, comme le méditant sur la planète terre, tous les êtres vivants de tous les univers soient en mesure de comprendre que la vie est souffrance et que par conséquent il est judicieux, charitable et noble de ne pas se reproduire pour ne pas la reproduire, cette foutue souffrance, incompréhensible autant qu’intolérable.

 

 

 

 

P.S.: Le billet du 25 juillet 2008 va dans le même sens que celui d'aujourd'hui et l’éclaire: énigme.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
<br /> <br /> Pas d'autre choix que "la stratégie du oui"? et continuer le chemin...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Que te répondre?<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> toujours cette éternelle question , pourquoi la souffrance?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Toujours, oui.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> je constate mon lapsus du nom , il s'agit bien sûr de Job, non de Tobie (à penser Job, j'écris Tobie ; distraction ?)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> C'est alors un monde "en souffrance" (en attente, qu'on vienne le re-cueillir, le chercher,  comme d'un colis postal avisé)..<br /> <br /> <br /> Ceci dit, IL a sans doute aussi créé la "souffrance" en l'homme afin qu'il se souvienne de Lui, car paisible et tranquille, peut Le prie, en fait ; Tobie a souffert martyre, a tout perdu, pour<br /> tout recevoir de nouveau... Dieu alla jusqu'à le donner à Satan, qu'il fasse de lui ce qu'il voudra, sauf de lui ôter la vie...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> TOUTE SOUFFRANCE empêche la volonté. Un monde sans "souffrance" n'avancerait guère plus qu'un monde hyper pur. Quel univers nous reste-t-il où vivre au mieux, si aucun n'existe des deux précités<br /> ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> On peut disserter sans fin sur la question de savoir si un autre monde que celui de souffrance que nous connaissons est possible.<br /> <br /> <br /> Il appartient au createur (s'il existe; et si c'est le cas, en fonction de ses compétences: est-il tout puissant?, auquel cas rien ne lui est impossible, il me semble, même un monde immobile<br /> (pourquoi pas) et extatique) de trancher.<br /> <br /> <br /> S'il n'existe pas, alors la balle est dans notre camp, c'était là le véritable propos de mon billet.<br /> <br /> <br /> <br />