Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

étapes

Nous sommes le monde aussi longtemps que nous ne nous sommes pas éveillés à notre véritable nature (ou, dit autrement: que nous n'avons pas réalisé que jusque cela déjà, nous l’étions, ce monde*).

D'abord, nous devons voir que nous sommes le monde si bien que notamment, tout « péché » de l'être humain (lui que je croyais dissocié de moi) est perçu comme étant « mon péché ». Voir cela (assimilation et acceptation) serait le phénomène appelé illumination.

Alors (on ne peut pourtant pas Réellement parler d' "après" l'illumination), on est encore le monde, mais différemment, car conscient de cela, on devient ce que l'on est**: non responsable, pur, libre du « péché »***.

 

 

 

 

* : Cette constatation pourrait constituer un koan, si on faisait abstraction de l’explication qui suit.

** : Cette phrase en italique pour en souligner le caractère non paradoxal lorsqu'est perçu l'inexistence Réelle du temps.

*** : En Inde on dirait: libéré (et exempt de renaître pour expier en une vie-souffrance) car ne commettant plus d'actions (« moi, j'agis ») susceptibles de rendre ce « je » tributaire de la loi karmique.

P.S.: Dans le billet du 6 janvier 2010 il était question de majuscules.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Saint-Songe© 06/01/2011 18:26



Donc on devient impeccable (sans péché, en latin)