Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

éliminations

Le mental filtre la réalité, la travestit. Premier filtre.

Puis le mental crée les écrans - portables ou non, ils nous envahissent - qui filtrent impitoyablement le peu de réalité dont on dispose encore, la transforment, font qu’on s’éloigne encore plus du réel (quoi que l’on entende par là et sous réserve qu’il existe), de Dieu en quelque sorte.

Sans doute faudrait-il pour retrouver le recul qui autorise la sagesse, revenir au réel par l’élimination, autant que faire se peut, des écrans; puis méditer pour achever le travail et en finir avec tous les filtres, une bonne fois pour toutes, et entrer dans la lumière.





P.S.: Dans le billet du 28 juin 2008 il était question de laisser-faire ainsi que du chemin du silence.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
<br /> <br /> En fait, nos observations à l'origine de nos croyances, elles-même à la source de nos expériences et donc de l'acquisition de nos compétences sont aussi responsables de nos limites.<br /> <br /> <br /> Elles constituent des filtres qui ne laissent passer jusqu'à nous que les aspects de la réalité qui les confortent.<br /> <br /> <br /> Le seul moyen d'élargir notre perception est d'acquérir des nouvelles croyances qui nous offent une vision plus panoramique même si néanmoins limitante. Le fait d'en être<br /> conscient est déjà une ouverture du champ des possibles.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je serai personnellement enclin à penser* que seule la conscience de l'irrémédiable inadéquation du mental à nous faire voir le réel (Brahman) est de nature à ouvrir la porte de ce champ<br /> que vous évoquez.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> *: Voyez le piège qu'il nous tend toujours!<br /> <br /> <br /> <br />