Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

efficacité

Le monde obéit à nos ordres; mais curieusement, jamais à ceux que brutalement - c'est-à-dire sciemment, consciemment - on lui donne.

J'en fis la constatation une fois encore le jour où, voulant éprouver « par curiosité » les pouvoirs de ma volonté, je demandai mentalement à une belle fille aux bas noirs, silhouette sexy loin devant moi dans le passage souterrain d'une gare, de m'attendre; elle ne le fit pas bien sûr, mais plus tard, alors que je l'avais totalement - consciemment et inconsciemment - oubliée, elle vint s'asseoir à côté de moi dans le train.

Cette vérité énoncée plus haut s’appliquerait à tous les domaines et donc à la méditation aussi: obligez-vous au silence du mental et vous n’aurez que le bruit tonitruant de vos pensées; souhaitez-vous une méditation calme, puis ne vous souciez plus de rien et c’est alors que vous percevrez (pour peu que vous soyez patient) l’absolu silence de la Réalité Ultime.

 

 

 

 

P.S.: Le billet du premier décembre 2007 était, comme beaucoup sur ce blog, une apologie du silence: entendement.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie 01/12/2011 21:40


Et tout comme dans la posture, elle se réalise beaucoup mieux lorsque le mental est hors jeu.

Marc 11/12/2011 12:17



Quand l'esprit subconscient prend le relais...