Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

dilemme

Aux agités qui sont déjà plus loin, ceux qui vivent dans l'instant donnent, par leur introversion, l'impression - fausse, cela va presque sans dire (ici) - de planer dans la couche la plus haute de l'indifférence et de l'égoïsme.

Pour leur plaire, faut-il écouter les remuants communicateurs* et sacrifier le présent pour lui substituer une disponibilité toujours sur le qui-vive? Ou alors évoquer ce qu’ils gagneraient à se poser?

 

 

 

 

*: Communication: un concept qui est à notre époque où l'on a plus rien à se dire ce que les tartes à la crème fraîche furent  à celle du cinéma muet.

P.S.: Comme beaucoup d’autres, mais ici de façon particulièrement sophistiquée, le billet du 19 janvier 2009 vous faisait l’éloge de la méditation: accession.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article