Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

destruction

Dans l’hindouisme on dit que le dieu Brahma crée, que le dieu Vishnu perpétue et que Shiva, lui, détruit. Shiva est le plus grand des dieux (notamment pour les yogis) car ce qu'il détruit c'est la pensée. L'univers non-pensé étant l'Ultime Réalité, vous voyez où est le lien.

Comme disait Mehar Baba (1894-1969) qui en connaissait un bout sur la question pour être resté 44 ans en silence: "Le mental arrêté, c'est Dieu. Le mental au travail, c'est l'homme. Le mental freiné, c'est une âme intoxiquée de Dieu. Le mental au galop, c'est la folie."

D'ailleurs, en présence d'un sage, on en oublie jusqu'aux questions qu'on voulait lui poser. C'est que, comprendre ce qu'il dit c'est partager son silence. C’est méditer.





P.S.: Dans le billet du 5 mai 2009 il était question de préparation.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
Et " l'univers non pensé " arrêté, c'est quoi?
Répondre
M
A votre avis?
M
<br /> <br /> Merci de votre réponse ! ça fait plaisir de vous lire à nouveau, surtout qu'entre temps, j'avais complètement oublié mon commentaire !!! J'espère que vos vacances ont été, sont et/ou seront<br /> bonnes ! (je vous laisse mettre sous ce vocable la signification qui vous convient le mieux)<br /> <br /> <br /> Pour ce qui est d'un blog sur la méditation, c'est à peine si je sais rendre visite aux autres  à dos de souris, alors les inviter chez moi ... peut-être dans une autre vie, celle-ci étant<br /> déjà passablement avancée. Tiens, vous me donnez une idée de voeux !<br /> <br /> <br /> Quand à écrire des billets autour de la méditation, ce serait très prématuré à ce stade. Alors gratitude très sincère aux bodhisattvas qui s'en donnent la peine et offrent des espaces rares<br /> autant que précieux ici ou là sur la toile !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Mes vacances furent excellentes. Je vous remercie de vous en préoccuper. Je continuerai à écrire au rythme des fulgurances qui me viendront peut-être. Cela dit et après vous avoir fait part de mon amitié, je me dois de vous avouer - mais est-ce bien nécessaire ? - que pour les bodhidsattavs, vous n'êtes<br /> absolument pas à la bonne adresse.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br />  "comprendre ce qu'il dit c'est partager son silence"<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> ... comme une impression (vrai ou fausse ?) qu'"un silence à partager" se fait plus rare par ici ces derniers temps ... <br /> <br /> <br /> ce qui confirmerait le proverbe : un client satisfait est un client qui revient         (me casser les pieds  ) !<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> "Un silence à partager": quel beau libellé! Quel beau titre pour un blog sur la méditation, aussi. Si le coeur vous en dit...<br /> <br /> <br /> Personnellement, je continue celui-ci, même si je ne l'alimente plus pendant les vacances...<br /> <br /> <br /> <br />