Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

découverte

« Et cette fondue de hier soir, a-t-elle une réalité? », se demande le méditant, le matin.

Et de penser encore que le monde ressemble de plus en plus à quelque chose qui n'a rien de lui(-même), qui n'a pas de (ou mieux : sa) réalité tangible.

Oui, se dit le méditant au long cours, le monde ressemble de plus en plus à un vaste rêve, ou mieux encore, à une œuvre d'art. Mais pas à n’importe quelle œuvre d’art, non, à celle qui répondrait à un critère spécifique et exclusif: elle paraîtrait totalement débile pour quelqu'un de terre-à-terre, pour quelqu'un qui très littéralement n'aurait aucune sensibilité, c'est-à-dire qui serait totalement inconscient de l'infini nombre d'états de conscience existant potentiellement en lui.

 

 

 

 

P.S.: Saviez-vous que tout est bien? Les billets des 14 et 15 septembre 2007 vous en persuadaient.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article