Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

déception

Un nouvel adepte de la méditation dit à un sage: « Quand je m'assieds en silence je découvre des choses extraordinaires en moi et depuis que j'ai commencé cette pratique je suis devenu conscient de mes pouvoirs: je peux par exemple communiquer par télépathie et j'ai développé mon intuition au point de pouvoir prévoir et anticiper. C'est comme si le monde m'obéissait. Pour être franc avec vous, je me crois même capable d'aider les autres. Est-ce normal ou suis-je doué? »

A quoi le sage répond: « Quand l'assise se fait en silence - comme vous dites - il n'y a bien évidemment rien à découvrir. Quant aux pouvoirs, ils ne sont qu'illusion, ou pire: danger. Ces impuretés sont l'apanage du tout début du chemin qui conduit le méditant à lui-même. Les embûches sont surtout nombreuses au début, quand on est parti de rien, c'est-à-dire d'un monde fait de pensées et donc de bruit et que tout sur le chemin du silence est merveille. Les impuretés du mental disparaissent avec le mental. Disparaît aussi dans la foulée la sensation d'être « moi » (qui médite) par opposition aux « autres » (dont « je » pense qu'il y a lieu de « les » aider).

Vous ne devriez pas vous attacher à vous-même, ni à vos « dons » - qui vous aurait choisi et pourquoi? - et encore moins vous inquiéter de l'usage à faire de vos « pouvoirs ». « Vous », « vos dons », « vos pouvoirs » et toutes vos autres possessions, matérielles ou non, n'ont que l'importance que vous leur accordez. Découvrir cela (et agir inévitablement en conséquence), c'est vous guérir vous-même, c'est vous guérir de vous-même; le plus urgent en somme. »





P.S.: Sous le titre joyaux, le billet du 24 mars 2008 vous proposait quatre valeurs, relatives bien entendu, de plus en plus en plus précieuses, semble-t-il, pour la méditation.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article