Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

constance

Depuis la première assise en silence que l’on a vécue jusqu’à celle du jour, il apparaîtra toujours que si Patanjali, cette autorité en la matière, demande à la posture de méditation d’être l’aisance et la fermeté mêmes*, c’est parce qu’il voyait notre corps fait de deux parties, la basse pour s’ancrer dans le monde, la haute pour s’ériger, telle un mât de hauteur infinie, et le contempler tel qu’il est.

 

 

 

 

*: Yoga sutra 2.46: Sthira sukham asanam.

P.S. : Le billet du 21 mai 2008 parlait de la préparation de la méditation par les asanas prescrits par les maîtres du hatha yoga, rien à voir avec Patanjali, cela dit.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sylvie 22/05/2012 14:54


Bien enligner avec mon Souffle!