Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

conditionnel

Il n’y aurait qu’une chose dont on puisse être sûr, et le philosophe plus qu’un autre, et le méditant-philosophe plus que tout autre, c’est qu’on a tort chaque fois que l’on pense avoir raison.





P.S.: Le billet du 13 février 2009 tentait de définir le bonheur: perspicacité.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
<br /> ne pas confondre avoir raison et être dans le vrai :)<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Je crois voir ce que tu veux dire. Mais ce n'est pas sûr.<br /> <br /> <br />
F
<br /> Voilà une conclusion qui me sied grandement! En m'exprimant  mal, j'ajouterai que la certitude est l'ennemi du savoir.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Tu ne t'exprimes pas mal du tout.<br /> <br /> <br />