Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

bonheur

Méditer pour comprendre enfin que l’univers est inexplicable pour nous, autrement dit pour saisir que le cerveau humain n’est pas armé pour appréhender le monde dans sa vertigineuse perspective.

Puis transcender cet aveu d’impuissance; accéder à une autre dimension permise au compte-goutte par le cerveau humain*, dépasser l’inexplicabilité apparente de l’univers, et atteindre un niveau de conscience où cet univers est tout simplement évident par lui-même.

On nage alors littéralement dans le bonheur, le bonheur* qui (par définition personnelle) serait cela et seulement cela, toute autre sensation agréable relevant du plaisir.

 

 

 


* : Méditant, cela va sans dire.

** : Cette extase, les hindous adeptes de la non-dualité l’appellent ananda, elle caractérise selon eux la Réalité Ultime (Brahman) qui n’est pas différente de nous (non-dualité!) lorsque nous sommes essence (sat) et conscience (chit).

P.S.: Le billet du 6 août 2007 vous proposait une définition de la libération, cet autre concept cher aux hindous: délivrances 1/3.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
<br /> <br /> jai sat chit anand: gloire à la conscience de la béatitude...Diana mulam, guru murti,puja mulam guru paduka,mantra mulam guru vakiam, puja mulam guru paduka...et toutes ces sortes de choses...<br /> <br /> <br /> la méditation commence là où la pensée s'arrête...Le non-être, le non-agir voilà où se trouve ananda...Quand on l'a retrouvé, elle qui ne nous a jamais quitté, on ne veux plus la lâcher...et tout<br /> le reste nous vient de surcroît...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Même réponse qu'à votre précédent commentaire.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Aujourd'hui, Vieux Jade sur le jardin de de son blog, m'a répondu que l'amour est IRREVOCABLE! C'est bien dit n'est-ce pas? I R R E V O C A B L E !!!!!!!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> J'y crois.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Merci! Moi qui croyez ne plus jamais entendre ces mots! Merci!<br /> <br /> <br /> Moi qui croyez ne plus être capable de prononcer ces mots là, qui n'y crois plus, qui  les ressent comme un gros mensonge, ben heu...c'est peut-être pas si difficile que ça après tout, c'est<br /> peut-être bête et simple comme chou, ben heu...je vous aime , que puis-je faire d'autre? Vous dire merci!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Merci d'être là! Et moi qui détruis et doute sans cesse! Quel mal me ronge? Vous pouvez effacer mon message, qui n'a en fait que l'utilité de me défouler, pas très glorieux! Ha des fois, je me<br /> hais!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je pense à vous et vous aime. Que puis-je faire d'autre?<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Vous ne trouvez pas que d'abord c'est un peu triste d'en arriver à devoir "méditer" pour supporter la vie? Cela me paraît à moi la solution de dernier recours face au désespoir.face à une<br /> solitude mal assumée, un orgueil mal assumé, mal géré...le constat d'un échec .On désire tellement une vie magnifique, lumineuse, qu'on accepte pas la simple réalité. Est-ce qu'on ne se trompe<br /> pas radicalement? est-ce que la solution n'est pas ailleurs? Il faut bien assumer ses erreurs pour avancer.<br /> <br /> <br /> Je m'adresse à vous pour être éclairée. Je le suis, désespérée, sinon je ne tiendrais pas ces propos là. Et j'aime pas être désespérée car c'est pas agréable, et je sais bien que je me trompe,<br /> mais où? Là est la question? Péché d'orgueil? De trop en vouloir?<br /> <br /> <br /> Ensuite, cela m'inquiète tous ses gens qui prennent sur eux au lieux de ruer dans les brancads. Ils font de nous ce qu'ils veulent finalement, et nous nous méditons bien sagement pendant ce<br /> temps?<br /> <br /> <br /> Ha, je suis amère et fatiguée, lasse et effrayée, pas très constructif et utile mon commentaire, excusez-moi! je vais tâcher de me reprendre. Demain sera un jour tout neuf! Quelle chance<br /> avons-nous!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Courage!<br /> <br /> <br /> <br />